Recherche avancée

ALL-DRESSED [ɑldʀɛs]
adj. invar.

Rem.

Variantes graphiques all dressedall-dress, all dress.

  

(Emploi critiqué). Garni.

2022, TLFQ, Pizza all-dressed [photo].

Une pizza, un hot‑dog, un hamburger all‑dressed.

 Des chips all‑dressed, assaisonnées de divers ingrédients qui en rendent le goût très épicé.

2022, TLFQ, Chips all-dressed [photo].

Pas une vitrine qui ne soit américanisée. Pas un menu qui soit canadien. C’est la 49th de New-York, la Broad-street de Philadelphie… Je cherche en vain les mots : soupe au pois, tête en fromage, cretons, tourtières, ragoût de pattes, tarte à la ferlouche, beignes, que j’avais noté [sic] sur mon petit cahier avant de venir ici [à Montréal]. Il faut bien se résigner à deux « hot dogs, all dressed », et à un « coke ». 1951, Commerce Montréal, vol. 6, no 30, p. 1.

Je te fais‑ty un hot‑dog all‑dressed comme tu les aimes, mon Ti‑Blond? 1958, J. Desprez, Docteur Claudine, 30 juillet, p. 2 (radio).

J’ai r’marqué que madame Gladu était plus pâle que d’habetude, en la r’gardant. [...] J’pense que c’est pas mal grave, c’qu’à l’a, mais à n’en parle jamais. Des fois, à nous arrive pleine de boutons dans’face, pis rouge comme une pizza all dress, pis des fois est blanche comme une morte. 1973, M. Tremblay, C’t’à ton tour, Laura Cadieux, p. 36‑37.

Et maintenant, proclama-t-il, vous n’avez plus à vous inquiéter des pointages. C’est moi qui m’en occupe jusqu’au jour du vote. Mes honoraires? Une pizza, une grosse all‑dressed, chaque fois que mon assiette sera à moitié vide! 1986, R. Lévesque, Attendez que je me rappelle..., p. 266.

Qu’à cela ne tienne, au casse-croûte La Banquise (rue Rachel), où il [un anglophone] a déjà commandé « two hot dogs all‑dressed and a Coke », la serveuse lui a répondu qu’on parlait français au Québec. Il a aussitôt commandé « deux hot-dogs all‑dress et un Coke » et il n’a pas eu de problème à se faire servir. Pas étonnant qu’il considère le français comme une langue relativement facile à apprendre. 1997, J. Blanchette, Plaisirs singuliers, p. 132.

 Fig.

Maurice : [...] Les livres que je vais vous confier sont garnis d’illustrations... Manon : Des livres all‑dress... Maurice : Plaît‑il? Manon : Ben oui… Des livres garnis d’images… garnis… Maurice : Ils sont garnis, oui… Manon : Des livres all‑dress… comme d’la pizza. 1972, J. Barbeau, Manon Lastcall, p. 38.

 (Avec valeur intensive).

La nuit dernière j’ai rêvé à une baleine, deux serpents, trois koalas, ceci suivi d’une insomnie « all dress » durant laquelle j’observai les positions élaborées du sommeil de l’Architecte. 1973, L. Raymond-Beaulieu, Des bébelles pour l’éternité, p. 107.

 (Variante). VieuxAll‑dressed up.

Nous arrêtons ici cette reproduction d’un menu du quinzième siècle, en constatant que nos ayeux avaient fort bon appétit et ne se seraient pas contenter [sic] d’un « toast & beans » ou d’un « hot dog all‑dressed up ». 1950, Radiomonde, Montréal, 15 juillet, p. 5.

Denyse Saint-Pierre, qui a des principes, tient mordicus à ce qu’on la serve en français dans les restaurants où elle va manger. Hier soir, en sortant du cinéma où elle était allée voir jouer « Love is a Many Splendored Thing », elle entre chez le grec du coin. À la fille de table qui se présente et ln [sic] demande « What will you have Miss? », Denyse rétorque : « Parlez-vous français Mademoiselle? ». Sur la réponse affirmative de cette dernière, Denyse, en souriant, lui fait alors : « Deux hamburgers all dressed up et deux cokes, s.v.p.!... » 1956, Radiomonde et télémonde, Montréal, 14 avril, p. 7.

Histoire

Depuis 1951; dès 1950 sous la variante all‑dressed up. De l’anglais all dressed, usité notamment dans all dressed hamburger et all dressed pizza (v. OLF‑Menus3, nos 579 et 580; ne figure cependant pas dans les dictionnaires consultés).

Dernière révision : novembre 2022
Trésor de la langue française au Québec. (2022). All-dressed. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/all-dressed