Recherche avancée

ALLIGATOR [aliɡatɔʀ]
n. m.

  

Peau traitée de toute espèce de reptile crocodilien et, par ext., de divers autres reptiles (de lézards p. ex.).

2013, Anonyme, Sacoche en alligator au Los Angeles County Museum of Art [photo], Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Woman%27s_Chatelaine,_Bag_and_Coin_Purse_LACMA_M.85.240.91a-b.jpg

Bracelet, portefeuille, sacoche, soulier en alligator.

SYN. crocodile.

Serviettes en cuir brun frappé alligator avec trois compartiments pour documents, solide poignée et bonne serrure. 1949, Le Soleil, Québec, 3 octobre, p. 8 (annonce).

Histoire

Depuis 1912 (BlanchGarde1 40). Anglicisme sémantique, d’après l’anglais nord-américain alligator (v. Webster 1986), diffusé au Québec par la voie du commerce; dans la maroquinerie de luxe américaine, on utilise la peau de l’alligator, espèce crocodilienne beaucoup plus répandue en Amérique que le crocodile, lequel ne se rencontre qu’en Floride (v. Larousse 1982, s.v. alligator et crocodile, et Craigie, s.v. alligator).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Alligator1. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/alligator