Recherche avancée

ALLEY ou  ALLÉE [ale]
n. f.

Rem.

Attesté parfois au masculin.

  

Vieilli ou région. Bille de verre (ancienn. de terre cuite) dont se servent les enfants pour jouer.

2023, S. Giner, Billes de verre (« alleys ») [photo].

 Les alleys : le jeu de billes lui-même.

Jouer aux alleys dans la cour d’école. Perdre, gagner aux alleys.

Rem.1. Relevé surtout à l’ouest de Québec (jusqu’en Ontario) ainsi que dans Charlevoix et au Saguenay–Lac-Saint-Jean. 2. Selon les régions, désigne une grosse bille ou toute espèce de bille.

[...] il était devenu d’une force extraordinaire au jeu de marbres. [...] Il avait fait une razzia de tous les allés [sic] et des marbres en verre de ses compagnons. 1880, Le Vrai Canard, Montréal, 13 novembre, p. 2.

Un autre jeu très en vogue le printemps était celui des « allées » ou « bowleys ». On creusait un trou d’un coup de talon dans la neige, puis on envoyait les billes vers le trou. On jouait à tour de rôle. Celui qui faisait entrer le premier toutes ses billes dans le trou était le grand vainqueur et pouvait prendre les billes de l’autre. 1965, Charny (Lévis), AFEUL, M. Duval, ms. 30.

L’alley ou bille-maîtresse est plus grosse que la bille. Pareillement fabriquée de terre, l’alley est marquée de rayures blanches. Plus tard, la bille-maîtresse sera faite de verre soufflé. La partie centrale comportera un élément décoratif. Il s’agira d’une miniature d’animal, très souvent un chien, un lion ou un cheval, qui seront bientôt remplacés par des spirales multicolores. 1969, R.-L. Séguin, Les jouets anciens du Québec, p. 104.

Histoire

Depuis 1880. De l’anglais alley, désignant le plus souvent une bille de choix (v. OED et Webster 1986; v. aussi Dare, qui précise que ce mot est en usage surtout dans le nord-est des États-Unis).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Alley ou allée. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 18 juillet 2024.
https://www.dhfq.org/article/alley-ou-allee