Recherche avancée

AIGUISOIR [eɡizwɑʀ]
n. m.

  

Aiguisoir (à crayons: taille-crayon.

Aiguisoir double, électrique, mural. Lames, retailles d’aiguisoir.

 aiguise-crayon (plus courant).

Rem.1. Le mot s’applique aussi à l’outil servant à rendre tranchante une lame, comme en français de France (voir Histoire). 2. Cet emploi a parfois été critiqué au profit de taille-crayon (voir Dagenais1‑2 et Turenne1‑2 28).

Il y a une centaine d’années, quand on se servait d’une plume d’oie pour écrire, on disait : tailler une plume. L’expression ancienne, malgré l’usage des plumes métalliques, existe encore de nos jours et on l’emploie lorsqu’on dit d’un écrivain qui s’est préparé avec soin à écrire un chef-d’œuvre : « Il tailla sa plus belle plume et débuta ainsi… » […] Disons donc taille-crayon […] de préférence à affiloir, aiguisoir ou affile-crayon. 1915, Ét. Blanchard, Étude sur notre langage usuel, La Revue canadienne, nouvelle série, vol. XV, mai, p. 477.

On s’attache vraiment. À son pupitre de la classe, à son encrier dans le petit trou à droite, à son aiguisoir. À tout. 1972, Cl. Jasmin, La petite patrie, p. 115.

Et la Fidéenne de débiter au soleil les exigences de l’école […] que fréquente sa fillette […] : 24 crayons à colorier, 3 crayons mine […] et une gomme à effacer […], du plastique pour couvrir les livres, un aiguisoir à crayons, et tutti frutti. 1988, Le Soleil, Québec, 24 août, p. C‑1.

Son bureau est de taille modeste et décoré de meubles de pin fort simples. Il ne sort pas de plume [de marque] pour prendre des notes mais son crayon à mine. Son aiguisoir électrique est bien en vue sur son bureau. 1994, V. Beauregard, La Presse, Montréal, 17 novembre, p. E‑1.

À l’instigation de la chanteuse et de son équipe, Leucan a distribué le texte de l’une ou l’autre chanson de la compilation à quelque 360 enfants malades ou en rémission. Isabelle a ensuite fait envoyer 12 crayons, quatre cartons et un aiguisoir à tous les enfants. Et parmi tous les dessins, réalisés avec l’aide des parents qui lisaient le texte à leur enfant, on en a choisi 18 pour le livret. 2002, M.‑C. Blais, La Tribune, Sherbrooke, 20 septembre, p. D1.

[…] parlons des gauchers. Les pauvres écrivent en repassant sans cesse sur leur propre écriture avec la paume de leur main. On connaît tous le résultat : des mains sales, grises et grasses. Pas très agréable. Ajoutons à cela les retailles d’aiguisoir. On en retrouve […] dans les étuis, encore par terre, dans les cabarets sous les pupitres au primaire. 2020, Le Polyscope, vol. 54, no 2, 25 septembre, p. 5.

Vieilli  Aiguisoir (à patins) : outil servant à aiguiser les lames de patins. 

Aiguisoir à patins complet avec moteur […]. 1941, La Presse, Montréal, 27 novembre, p. 37 (annonce).

Il [le propriétaire d’un magasin d’articles de sport usagés] vient également d’investir plusieurs milliers de dollars pour… un aiguisoir à patins ultra-précis. 1982, Le Soleil, Québec, 27 janvier, p. B‑3.

Recherchons des distributeurs intéressés pour distribution d’un aiguisoir portatif pour patins de hockey […]. Très résistant, facile à utiliser, et donne un aiguisage professionnel en quelques secondes. 1993, L’Éclaireur progrès, Saint-Georges, 25 décembre, p. A6 (annonce).

Le responsable du chalet des patineurs de Roxton Pond […] est en beau fusil. Dans la nuit de dimanche à lundi, des voleurs ont défoncé les portes du chalet à l’aide d’un pied-de-biche et mis la main sur l’aiguisoir à patin, un appareil valant 3400 $ […]. L’aiguisoir n’était pas assuré. 2008, La Voix de l’Est, Granby, 13 février, p. 5.

Histoire

Aiguisoir (à crayons), depuis 1914 (BPFC 13/2, p. 102). Découle de aiguisoir « outil servant à aiguiser une lame ou tout instrument tranchant », qui figure dans les dictionnaires depuis la seconde moitié du XIXe s. (v. Larousse 1866; d’abord attesté en 1581 à Lille, sous la forme esguissoir; v. FEW *acùtiare 24, 126b, et TLF). Cet emploi québécois, qui s’applique à un outil servant à rendre un objet plus pointu (pointe de crayon, etc.), est à mettre en rapport avec le sens plus large que connaissait autrefois, en français de référence, le verbe aiguiser (v. ce mot). Aiguisoir (à patins), depuis 1916 (BlanchIm1 86). De même origine.

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : décembre 2023
Trésor de la langue française au Québec. (2023). Aiguisoir. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/aiguisoir