Recherche avancée

SLOCHEUX, SLOCHEUSE [slɔʃø, slɔʃøz]
adj.

Rem.

Variantes graphiques : (daprès une variante de prononciation) slotcheux, slotcheuse, slutcheux, slutcheuse.

  

Fam.Qui a la consistance de la sloche (sens 1); qui en est recouvert.

Neige, glace slocheuse. Rue slocheuse. Lac, chemin slocheux.

 Caractérisé par la présence de sloche (sens 1). 

Temps slocheux. Journée, semaine slocheuse.

   gadoueux (s.v. gadoue).

L’autre jour le directeur du Quartier latin, le rédacteur du même journal, et le président de la Société artistique déambulaient sur la route de l’Université. Or il appert que depuis deux jours de la poussière d’étoiles (de la neige) rendait les chemins à la fois glissants et slotcheux. Il appert encore qu’à cette heure, deux heures et demie, la circulation était assez intense […]. À chaque automobiliste ces illustres personnages faisaient des signes de détresse demandant de grâce de ne point les submerger. 1945, Le Quartier latin, Montréal, 27 novembre, p. 2.

De nouveau de corvée en ce dimanche après-midi pluvieux, slocheux et plat, je commence mes flashes en écoutant la station radiophonique qui a l’esprit olympique, celle qui remplace le beurre, celle qui est ma muse pendant tout le super-week-end. À ce rythme‑là, je pense que je serai fin prêt pour 1976… 1974, La Presse, Montréal, 25 novembre, p. B8.

Au‑dessus des émeutes, des élections provinciales et du Discours du Trône, une neige slotcheuse nous a refroidi les ardeurs. Se mêlant allègrement à la boue, tombant paresseusement comme un corbillard sur le chemin du cimetière, la neige a essayé vainement de cacher à nos yeux les horreurs de l’environnement. Elle n’a pas réussi. Même que le décor est plus triste que jamais. 1976, Progrès-dimanche, Chicoutimi, 17 octobre, p. 21.

Si la chaussée « slocheuse » nous a permis d’apprécier l’excellent balayage entrecroisé des essuie-glace et la contenance généreuse du réservoir de lave-glace, elle a, en revanche, accentué une direction déjà un peu légère. 1996, La Presse, Montréal, 8 janvier, p. C1.

D’abord, les faits. – L’hiver, à Montréal, il fait froid et il y a de la neige. – L’hiver dure six mois, grosso modo, si on inclut les semaines de transition, désagréables et slusheuses. 2006, La Presse, Montréal, 19 novembre, cahier Actuel, p. 1.

Les adeptes de motoneige hors-piste doivent aussi se méfier lorsqu’ils se lancent à l’aventure. « Plusieurs amateurs de motoneige ont signalé qu’un peu partout les lacs étaient ‛slocheux’, donc propices à causer plusieurs problèmes […]. Comme la neige est arrivée rapidement, elle a souvent servi d’isolant, si bien que la glace n’est pas très épaisse. La pluie qui est tombée se retrouve entre deux couches de neige, compliquant ainsi la vie aux motoneigistes qui risquent de rester pris. » 2014, Le Journal de Québec, 8 janvier, sports, p. 68.

Fam.(En parlant d’une préparation alimentaire). Qui a la consistance de la sloche (sens 2).

On s’est contenté de m’indiquer que le jello était préparé seulement une heure avant le début des combats [de lutte], qu’on changeait de colorant toutes les semaines et qu’on le sucrait pas. Mercredi il était vert mais pas comme la mer. Il n’avait pas très bien pris, plus slutcheux que gélatineux, un peu la couleur et la consistance du crachat de tuberculeux pour ceux qui connaissent, visqueux et grumeleux. 1987, P. Foglia, La Presse, Montréal, 30 mai, p. A5.

Histoire

Depuis 1945. Innovation à partir de sloche et slush (sens 1) et du suffixe ‑eux. Les formes slotcheux et slutcheux sont construites à partir de slotche et slutch, variantes de sloche et slush qui découlent de langlais slutch, de sens similaire à slush, dusage régional en Grande-Bretagne (v. OED (en ligne) 2021-12, s.v. slutch). 

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : octobre 2022
Pour poursuivre votre exploration du mot slocheux, slocheuse, consultez notre rubrique En vedette.
Trésor de la langue française au Québec. (2022). Slocheux, slocheuse. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 17 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/slocheux-slocheuse