Recherche avancée

ENNIMANT, ENNIMANTE [ɑ̃nimɑ̃, ɑ̃nimɑ̃t]
adj.

Rem.

Variante graphique (dans les glossaires) annimant.

  

Vieilliou région.(En parlant de qqch.). Qui encourage, stimule, est de nature à encourager, à stimuler.

Une musique ennimante.

 ambitionnant, ambitionnante.

Ça nous a causé de l’ouvrage pendant plusieurs jours, pis d’un temps ben dur, par un froid de 20 à 25 en bas de zéro. [...] c’était pas trop ennimant1961, Baie-Saint-Paul (Charlevoix-Ouest), AFEUL, P. Perrault 87 (âge de l’informateur : n. d.).

C’est pas ben ben ennimant de travailler pour lui : il paye pas pis il fait juste nous crier par la tête. 1987, Château-Richer (Montmorency 1), FTLFQ (enq.).

Histoire

Depuis 1930 (GPFC, s.v. annimant); de ennimer, lui-même variante ancienne de animer. Sans doute hérité de France; cp. animant attesté dans le même sens en français du XVIIe s. (v. FEW anĭmare 24, 595a), puis dans Larousse 1866-1928 et dans TLF (qui cite un exemple du XIXe s.).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Ennimant, ennimante. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 15 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/ennimant-ennimante