Recherche avancée

ENGRAISSANT, ENGRAISSANTE [ɑ̃ɡʀɛsɑ̃, ɑ̃ɡʀɛsɑ̃t]
adj.

  

(En parlant d’un aliment). Qui fait engraisser facilement, qui contient beaucoup de matières grasses ou de sucre.

Le chocolat est engraissant.

 Par ext. Un régime engraissant, de nature à faire engraisser.

Comment maigrir sans danger [titre]. Eviter les pommes de terre, graisses, amilacés et toute nourriture engraissante et (autant que possible) tout autre liquide que le lait de beurre. 1912, L’Almanach du peuple de la librairie Beauchemin, p. 236.

On nous apporta enfin un immense plateau de pâtisseries toutes plus riches et engraissantes les unes que les autres. Nous eûmes toutes les deux, pour refuser, le même geste résigné. On nous servit notre café. 1967, M. Gagnon, Marie Tellier, avocate, sem. 191, épisode 2, p. 1 (radio).

« La mairie et mon travail, ça donnait des semaines de 80 heures. Dans le passé, je me défendais contre le stress en mangeant. » À un moment donné, il a trouvé un autre moyen moins engraissant. 1992, La Presse, Montréal, 3 septembre, p. S5.

Lorsque les pâtes sont cuites, les égoutter puis ajouter la sauce tomate mélangée au basilic ou à sa sauce. Saler et poivrer. Ajouter du parmesan au goût et servir. Une variante : ajouter un peu de crème à l’œil pour lier les pâtes. C’est toujours bon et pas aussi engraissant qu’on le croit. 1994, Le Devoir, Montréal, 3 juin, p. B2.

Fig.

Si vous participez à un régime de retraite à prestations déterminées et que ce régime ait été amélioré rétroactivement au cours de 1992 [...], il faudra peut-être [...] abaisser le maximum déductible au titre de votre reer [régime enregistré d’épargne-retraite] pour 1992. La semaine prochaine, nous répondrons à d’autres questions que vous nous posez sur ce régime plutôt engraissant! 1993, La Presse, Montréal, 26 janvier, p. 5.

Histoire

De engraisser. Depuis 1912. Relevé de façon sporadique en français à partir du XVIIe s. jusqu’au milieu du XXe (v. par ex. Cotgrave 1611; Féraud 1787 : « Ce mot n’est pas dans les Dictionaires : il mérite d’y être »; Guérin; Larousse 1928 : Les farineux sont engraissants; Quillet 1948).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Engraissant, engraissante. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/engraissant-engraissante