Recherche avancée

VIVOIR [vivwɑʀ]
n. m.

  

Pièce d’une habitation qui est le centre des activités familiales et sociales.

Mobilier de vivoir.

Rem.Encore attesté à l’écrit (littérature, annonces); de nos jours, on dit plutôt salle de séjour ou séjour.

Mon petit vivoir déborde de cartons roses, bleus, blancs; [...] dans un coin s’entassent les postales d’amies, ceux qui m’aiment sont venus avec le printemps, laisser leur bonjour affectueux... et je trouve bon, infiniment, toute cette affection [...]. 1910, Madeleine, « Chronique », dans La Patrie, Montréal, 28 mars, p. 6.

L’intérieur a été aménagé de façon à bien paraître et à donner du confort à ses hôtes. Le solarium et la salle à manger communiquent avec le vivoir; ils n’en sont séparés que par des portes en verre glacé. 1923, Le Terroir, août, p. 150 (annonce).

– Élie : Ben non, Georges, j’ai toujours aimé ça l’odeur du cigare... – Beauchamp : Dans ce cas-là, viens avec moi dans le vivoir... puis vous autres, les jeunes là, si le cœur vous en dit, bien passez donc dans le salon... il y a le radio... 1944, R. O. Boivin, Rue Principale, 3 janvier, p. 7 (radio).

Tous les quatre vivaient dans un décor qui résumait le bourgeois montréalais [...] des années 1920. Un énorme divan flanqué de deux fauteuils monstrueux formait le fameux « set de chesterfield » recouvert de velours à ramages et dont tout « vivoir » honorable ne se pouvait passer. 1949, Ringuet, Le poids du jour, p. 162.

En haut il y a mon bureau, notre chambre, et celles des enfants. Ici, en bas, il y a une salle à dîner. Le salon ici. Un petit solarium en arrière, et la cuisine. Dans la cour, il y a une piscine. Recouverte. Dans le sous-sol, il y a la salle de jeu, un atelier de bricolage et de couture. Un vivoir avec la télé, un billard... 1982, Cl. Jasmin, L’armoire de Pantagruel, p. 50-51.

Histoire

De vivre, et suff. -oir. Depuis 1910; mot créé pour rendre l’anglais living room qui s’employait en français du Québec au début du XXsiècle.

Version du DHFQ 1998
Pour poursuivre votre exploration du mot vivoir, consultez notre rubrique En vedette.
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Vivoir. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/vivoir