Recherche avancée

VA-VITE [vɑvit]
n. m.

  

Pop.Diarrhée.

Avoir, attraper le va-vite. (En parlant d’un aliment). Donner le va-vite.

 flux.

[...] j’ai le va-vite et si j’ai le va-vite, vous êtes mieux de me laisser aller parce qu’ici, un jour que je n’avais même pas le va-vite, j’ai perdu un beau tas au beau milieu du plancher. 1971, J.-J. Richard, Carré Saint-Louis, p. 203.

Histoire

De va, 3e pers. du sing. du prés. de l’indic. du verbe aller, et vite. Depuis 1915 (AF, Ch.-M. Barbeau, ms. 75, p. 1). Relevé dans de nombreux parlers de la France d’oïl, notamment dans ceux de l’Ouest et du Nord-Ouest, mais avec le genre féminin (v. FEW vadĕre 14, 117a, RézOuest).

Version du DHFQ 1998
Pour poursuivre votre exploration du mot va-vite, consultez notre rubrique En vedette.
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Va-vite. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/va-vite