Recherche avancée

TV ou  T.V. [teve]
n. f.

Rem.

1. Généralement écrit en lettres majuscules. 2. Parfois prononcé [tivi] dans la langue populaire (d’où la variante graphique tivi). 3. Variantes graphiques tévé, tivi.

  

(Emploi critiqué). Télévision.

Regarder la TV. Passer à la TV. Faire de la TV. 

 Téléviseur.

2023, TLFQ, Téléviseur (« TV ») [photo].

Acheter, louer, réparer une TV. Allumer, ouvrir la TV. Éteindre, fermer la TV. 

Monter, baisser la TV, en augmenter, en diminuer le volume.

S’asseoir devant la TV. TV portative.

TV en noir et blanc ou par ellipse TV noir et blanc, qui retransmet des images uniquement en noir et blanc (par oppos. à TV en couleur(s) ou à TV couleur).

Rem.1. On dit de plus en plus télé, comme en France. 2. Connu également en France, mais d’usage moins courant qu’au Québec (voir Histoire).

Il va déposer ses livres sur sa table, prend l’argent que la mère a mis sur la tévé et claque la porte. 1964, A. Major, Le cabochon, p. 69.

Il entend sa vieille mère qui gueule de la cuisine. « Pas si fort, on est pas sourd! Baissez-ça, c’te maudite tivi-là! » 1982, Cl. Jasmin, L’armoire de Pantagruel, p. 26.

Autant vous le dire tout de suite, les histoires d’amour ne m’intéressent pas outre mesure [...]. Je parle des histoires des autres, bien sûr, [...] celles que la tévé et le cinéma nous étalent bien laborieusement et bien flasquement sur l’écran pour peupler nos soirées de rêves sucrés et granuleux. 1983, M. Proulx, Sans cœur et sans reproche, p. 93.

Frais rasé et vêtu d’un pyjama propre, Adéodat, geste inhabituel, prend les nouvelles à la T.V. 1983, J.-d’Arc Jutras, Délira Cannelle, p. 117.

Histoire

Depuis 1955 (La Presse, 19 janvier, p. 15 : émission de TV). De l’anglais TV ou T.V., abréviation de television (v. OED-Suppl 1986 et Gage 1984). Le mot a pénétré également en français de France à peu près à la même époque, mais il ne paraît pas y être d’un usage aussi courant qu’au Québec (v. ReyDAngl3 : « Cette forme d’abréviation par les consonnes, typiquement anglaise, est condamnée en français. Elle est, du reste, moins répandue dans l’usage que télé »; v. cependant RobHist, s.v. télévision : « Télé [...] est concurrencée par les anglicismes tévé et T.V. ».

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Tv ou t.v.. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 3 décembre 2023.
https://www.dhfq.org/article/tv-ou-tv