Recherche avancée

TV(-)DINNER [tevedinœʀ]
n. m.

Rem.

TV est généralement écrit en lettres majuscules et sans points abréviatifs; dinner, parfois avec D majuscule.

  

Repas précuit, vendu congelé en portion individuelle.

2023, TLFQ, Repas pré-cuit (« TV-Dinner ») [photo].

Des TV-dinners.

[...] l’artificiel « american way of life » apparaît en réalité tangible au pays du Québec : bungalow, « split-level, automobiles, T.V. dinner », hot hamburgers, hot chicken, savon, vitamines, tranquillisants, chewing gum, baseball... 1972, M. Lessard et H. Marquis, Encyclopédie de la maison québécoise, p. 380.

Un bûcheron [...] racontait que tout avait bien changé dans l’bois, qu’on y servait, à présent, pour aller plus vite, de la nourriture congelée, genre TV-dinner, qui arrivait chaque jour à pleins camions de la ville la plus proche. 1973, J. Côté, On va les avoir les Anglais!, p. 88.

J’ai mangé tout seul un infect TV-dinner, probablement pour souffrir un peu plus, et je me suis effouèré devant la télévision pour subir un téléthéâtre original d’une grande prétention et d’une grande platitude. 1986, M. Tremblay, Le cœur découvert, p. 231.

Histoire

Depuis 1972. De l’anglais américain (v. WebsterW 1988, s.v. TV dinner; v. aussi OED-Suppl 1986, s.v. TV, qui précise que le mot vient du nom d’une marque déposée).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Tv(-)dinner. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 15 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/tv-dinner