Recherche avancée

TOASTER [toste]
v. tr. et intr.

  

v. tr. Rare(Emploi critiqué). Griller (du pain).

v. intr. Fig.

Non, pour lui, jouer, [...] c’était grimper au bout de l’échelle mobile pour sauver du feu grand-moman-la-boiteuse, se raviser, et crier à Thérèse : ‘On va la laisser toaster, on la mangera avec du beurre de pinotte!’ [...]. 1978, M. Tremblay, La grosse femme d’à côté est enceinte, p. 81-82.

 Plais.Cuire, rôtir, par suite d’une exposition excessive à une source de chaleur.

Si tu restes au soleil trop longtemps, tu vas toaster!

Histoire

Depuis 1941 (LandryPap 123). De l’anglais to toast (v. OED et Webster 1986).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Toaster1. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 18 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/toaster