Recherche avancée

THÉBORD [tebɔʀ]
n. m.

Rem.

1. Aussi prononcé [tɛbɔʁ] et [tibɔʁ]. 2. Variantes graphiques thé bord, thébort, thébor, théborethebord; (surtout dans les glossaires) tea-boardteabord.

  

VieilliPlateau utilisé pour le service des boissons, en partic. du thé.

Rem.Le mot courant est cabaret; on dit aussi plateau, comme en France.

Il vit la tasse qu’Émilie lui avait descendue. Elle y avait déjà mis les feuilles de thé. Il versa de l’eau et attendit que le thé soit infusé. [...] Il se leva et décida de monter à l’étage. L’escalier était à pic, presque une échelle. Il eut quelque difficulté à se tenir en équilibre, soucieux de ne pas renverser le thébord. 1985, A. Cousture, Les filles de Caleb, t. 1, p. 42.

Histoire

Depuis 1801 (BAnQQ, gr. A. Dionne, 21 mars : 1 caparet [= cabaret] ou tibord). Emprunt de l’anglais teaboard (v. Webster 1986; v. aussi OED, s.v. tea-board : « now local »).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Thébord. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/thebord