Recherche avancée

TAG DAY [taɡde]
n. m.

Rem.

1. Prononciation populaire : [tajde]2. Variante graphique : tag-day.

  

VieilliJournée de collecte de fonds organisée dans un but humanitaire au profit d’une œuvre, d’une fondation, et où l’on remet, en échange d’un don en argent, un objet représentatif (ruban, effigie, etc.); cette collecte.

Organiser un tag day. Jour de tag day. Tag day au profit des pauvres, des orphelins, de l’église, de l’hôpital.

 Par méton. Insigne vendu ou donné lors d’un tel événement.

Vendre des tag days.

Rem.En parlant de l’insigne, le mot macaron est de nos jours plus usuel (tag day n’est plus en usage chez les jeunes).

 macaron.

Samedi, une organisation de dames et de jeunes filles d’Ottawa a vendu des étiquettes dans les rues de la ville, au bénéfice des hôpitaux locaux. Ce fut le « Tag Day ». 1910, Le Devoir, Montréal, 25 avril, p. 1.

Le 24 juin, jour de notre fête nationale, de gentils vendeurs et de gracieuses vendeuses offraient des insignes aux passants, moyennant obole, dans les rues de Montréal. La plupart accompagnaient leur quête de ces mots : « Tag-Day » Monsieur? 1933, Le Terroir, juillet-août, p. 19.

Parce qu’il faut savoir qu’entre-temps certains avaient trouvé du travail, un simulacre d’avenir. [...] Du travail de porte en porte, à la merci de l’indigence des clients; une position temporaire dans un commerce en instance de faillite, des revenus d’occasions tels la vente de tag-days ou de palmes à la porte des églises : Que sais-je encore? 1960, P. Michaud, Mon p’tit frère, p. 52.

Son occupation? Vendeur de tagdays [sic] souvenirs, sur lesquels on peut lire : « help a disable man ». 1976, N. Dumais, L’embarquement pour Anticosti, p. 74.

Histoire

Depuis 1910; emprunté de l’anglais nord-américain (v. OED-Suppl 1986, s.v. tag, Random 1983 et Webster 1986). Le sens d’« insigne » (depuis 1930) n’est pas attesté en anglais pour le composé tag day mais seulement pour le simple tag; cette valeur métonymique de tag day s’explique sans doute par le fait que tag « insigne » a également été en usage en français du Québec (v. tag).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Tag day. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 18 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/tag-day