Recherche avancée

TAG [taɡ]
n. m.

  

VieilliÉtiquette servant à indiquer le prix, la nature, le possesseur, la destination, etc., d’un objet, d’une marchandise.

2022, Étiquette (« tag ») sur un pantalon [photo].

Mettre des tags sur des marchandises.

 (Spécial.). Insigne vendu ou donné lors d’une journée de collecte de fonds organisée dans un but humanitaire (tag day).

Une vente de tags.

 macaron.

Il est défendu aux compagnies de chemin de fer, de bateaux à vapeur et autres, ainsi qu’aux rouliers publics, de transporter ou d’avoir en leur possession l’orignal, le caribou, le chevreuil, en tout ou en partie, ou la chair, la tête et la peau verte d’aucun de ces animaux à moins qu’il y soit attaché un coupon (tag) émis par le département de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries, autorisant ce transport. 1908, Le Lac Saint-Jean, Roberval, 17 septembre, p. 5.

Sur le quai non loin d’un transatlantique j’entends ces mots : mettre un tag (étiquette) à la valise. 1929, A. De Celles, Notre beau parler de France, p. 33.

Azelma, si ça continue, elle va me passer entre les pattes... Parce qu’elle commence à se faire aller la Canadienne d’un bord puis de l’autre un peu fort, là... Ça fait qu’il est temps de lui mettre un tag « vendue » après... 1945, Gr. Gélinas, Fridolinons ’45, sketch « La grande demande », p. 1 (radio).

Cette fête tout-à-fait [sic] dans le style d’un véritable carnaval d’hiver est une autre manifestation absolument gratuite, rendue possible grâce aux différentes sources de revenus du Carnaval, à savoir, souscription, concours de la reine, vente des tags « Bonhomme Carnaval », etc. etc. 1957, L’Événement, Québec, 9 février, p. 10.

 Taguer v. tr. VieilliÉtiqueter.

Taguer une marchandise, des bagages.

 VieuxTaguer qqn, l’étiqueter (pour qu’il remette une obole). (Blanch1-3).

Histoire

Depuis 1908. De l’anglais nord-américain tag (v. OED et Webster 1986). Le sens d’« insigne vendu lors d’une journée de collecte de fonds » (depuis 1936) est attesté explicitement en anglais canadien (v. SenDict 1979). Taguer vient de l’anglais to tag (v. OED, Random 1983 et Webster 1986).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Tag. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 19 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/tag