Recherche avancée

SAFE [sef]
n. m.

Rem.

1. Parfois féminin. 2. Variantes graphiques séfe, saifesaîfe.

1

Pop.Coffre blindé d’acier; petit coffre de métal muni d’une serrure spéciale, dans lequel on enferme de l’argent, des valeurs et des objets précieux pour les protéger contre le vol ou l’incendie.

SYN. coffre-fort.

 Par ext. Chambre forte.

 voûte.

Poser 2 portes de « safe » de deux pieds de largeur et six pieds de hauteur avec doubles portes[,] le tout de la qualité la plus forte et la plus durable, et avec serrures à pitons entrant dans le cadre sur trois pans [...]. 1853, Québec, BAnQQ, gr. J. Petitclerc, 11 avril, « Spécifications de divers ouvrages à être exécutés... », p. [9].

En comptant l’argent qu’il y avait dans son safe, on a retrouvé tout l’argent qu’il prétendait lui avoir été volé, plus $10,000. 1867, L’Événement, Québec, 25 octobre, p. 2.

Tiens, mon cher petit frère, dit-il (c’était son expression habituelle), voilà le nom de tous mes invités [...]. [...] Serre la liste dans ton safe, et prends bien garde que personne la voie. Je viendrai la chercher pour faire imprimer les invitations, aussitôt que j’aurai fixé le jour. 1892, L. Fréchette, Originaux et détraqués, p. 281-282.

– Lemieux : Bien ça, c’est une petite boîte en fer que j’ai trouvée en dessous du lit dans la grande chambre... [...] – Bob : Diable, ça a l’air solide... – Lemieux : Je crois bien... C’est quasiment comme un petit safe... – Bob : Ou je me trompe fort, Monsieur Lemieux, ou il y a là-dedans des papiers importants, peut-être même des valeurs... 1938, É. Baudry, Rue Principale, 28 juin, p. 5 (radio).

Pop.Serrure, verrou de sûreté.

Mettre un safe après une porte.

2

Pop.Préservatif masculin, condom.

Histoire

1Depuis 1853; emprunt de l’anglais (v. OED et Webster 1986). Safe « serrure de sûreté » n’a pas été relevé comme tel en anglais; cp. cependant safe lock « id. » en anglais américain (v. Craigie, s.v. safe). 2Depuis 1940 (HadSubst 851 : « préservatif prophylactique »); emprunt de l’anglais familier ou argotique (v. OED-Suppl 1982 et Webster 1986).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Safe1. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 15 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/safe