Recherche avancée

ROTEUX, ROTEUSE [ʀɔtø, ʀɔtøz]
adj. et n.

1

adj. et n. Pop. (Personne) qui rote.

Un zouigne t’invite au restaurant, examine pis note comment qu’y mange [...] le douillet au régime, le maigrichon qui fume comme une pompe, le roteux, le pisse-minute qui s’excuse pis s’lève trente fois, le dédaigneux gêné, le malamain qui crache sus toute, l’indécis qui s’endort sus le menu pendant que toi, tu meurs de faim [...]. 1973, J.-M. Poupart, Chère Touffe, c’est plein plein de fautes dans ta lettre d’amour, p. 193-194.

Pop. (Personne) qui fait des manières, qui critique; qui est avare, parcimonieux.

 (Mot de la même famille). Pop. Rotage n. m. Action de roter.

À la fin du repas, au moment du thé vert et du rotage [...]. 1975, J.-P. Filion, Saint-André Avellin... le premier côté du monde, p. 95.

2

n. m. Pop. et plais. Syn. de hot-dog.

2022, TLFQ, Roteux [photo].

Manger un bon roteux avec un coke.

 chien-chaud.

[...] on monte dans la loge du bootlegger manger un bon hot-dog. Avec une p’tite Bleue [nom d’une bière] pour faire passer le roteux. 1989, Le Soleil, Québec, 3 septembre, p. B6 (courrier du lecteur).

Histoire

De roter.

1Depuis 1909 (Dionne); cp. roteur, euse, de même sens, en français de France (v. TLF, s.v. roter). Le sens de « qui fait des manières; qui est avare » (depuis 1972, d’après PPQ 2282) est probablement un héritage de France; cp., dans un parler du Centre de la France, roteux, faire son roteux « se dit de qqn qui est fier, orgueilleux, qui veut paraître un être supérieur en toute chose au milieu de ses compatriotes » (v. DiotBriard) et, en français de Belgique, roteur « râleur » (v. MassBelg). 2Depuis 1980 (enq., CELM); s’explique par le fait que les hot-dogs sont reconnus pour être indigestes. Innovation sémantique qui rappelle un emploi du français argotique : cp. roteuse « bouteille de champagne » et roteux « champagne » (depuis 1954, v. Robert 1985, et TLF s.v. roter).

Version du DHFQ 1998
Pour poursuivre votre exploration du mot roteux, consultez notre rubrique En vedette.
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Roteux, roteuse. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 17 juillet 2024.
https://www.dhfq.org/article/roteux-roteuse