Recherche avancée

QUÉTAINEMENT [ketɛnmɑ̃]
adv.

Rem.

Variante graphique : kétainement.

  

Fam. De façon quétaine.

Et dire que cet écœurant de libraire, fumant sa pipe le long de la Seine, devant cette espèce de boîte verte […], boîte-comptoir (les livres kétainement pornos sous les cirés) puant le moisi – et dire que cet écœurant de libraire n’a même pas voulu me racheter à vil prix l’Ulysse de Joyce pour qu’avant de revenir chez moi, je puisse manger un sandwich et boire un café noir! 1972, V.‑L. Beaulieu, Jack Kérouac : essai-poulet, p. 83‑84.

Mesdames et messieurs, vous allez voir!… Vous allez voir que cet automne, l’Hôtel de la Gare, ça va être votre hôtel!… Le seul hôtel dans tout le Bas du fleuve que vous allez vous sentir si bien dedans, que vous voudrez même plus vous en aller quand que l’heure de la fermeture va arriver!… Nous autres, on fera pas seulement que doubler les olives le vendredi soir comme ça se fait plutôt quétainement ailleurs!… Et rien que pour vous en donner une idée… 1987, V.‑L. Beaulieu, L’héritage, t. 1, p. 89.

Un style [d’ameublement], quand il n’est pas choquant ou quétainement flamboyant, a beaucoup plus de chance de durer et de rester dans nos salons […]. 2001, La Presse, Montréal, 24 novembre, p. J9.

Pour dormir, Manuela a fermé les jalousies. J’aime imaginer […] que j’irai bientôt la rejoindre. J’imagine – oui, laisse-moi donner libre cours à mes élans quétainement romantiques, et ris de moi tant que tu voudras –, j’imagine donc les mots que Don Miguel ou Juan murmurait à Jérónima – c’était le prénom de sa femme aimée. 2007, H. Rioux, Mercredi soir au Bout du monde, p. 199.

À ceux qui diront, ou même penseront, que la corruption se limite à quelques administrations plus qu’à d’autres, je proposerai […] [d’]aller se promener un peu dans les campagnes québécoises. Juste à l’allure des maisons, ils pourront voir de leurs yeux que les plus luxueuses (et les plus kétainement décorées, aussi) sont souvent celles des caïds locaux. 2013, M. Vézina, L’Express d’Outremont–Mont-Royal, Montréal, 21 février, p. 7.

Histoire

Depuis 1972. De quétaine, et suffixe ‑ment.

 quétainequétaineriequétainiser; quétainismequétainitude.

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : juin 2023
Trésor de la langue française au Québec. (2023). Quétainement. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/quetainement