Recherche avancée

PITA [pita]
n. m.

Rem.

L’usage ne semble pas encore fixé quant à l’accord ou non de pita au pluriel.

  

(Le plus souvent en appos. dans pain pita, quelquefois dans sandwich pita). Pain d’origine moyen-orientale, sans levain, ayant la forme d’une mince galette, qui peut notam. remplacer le pain traditionnel dans les sous-marins.

2023, TLFQ, Pains pitas [photo].

Des pitas. Des pains pitas. Pain pita au blé entier.

Pain sans levain du Moyen-Orient qui connaît une vogue soudaine au point que les épiceries commencent à vendre ce Pee-Ta [sic] rond comme une crêpe et qui fait d’étonnants sandwiches. 1981, Sel & poivre, septembre, p. 62.

La ville de Montréal s’apprête à rénover ses casse-croûte. [...] Le nouveau design est destiné à mettre en valeur des menus variés, composés de produits frais, ayant une plus grande valeur nutritive, indique-t-on à l’hôtel de ville. Comme des sandwiches pita aux légumes, par exemple. 1989, La Presse, Montréal, 1er octobre, p. B5.

À base de farine – blanche ou de blé entier – d’eau, de sel et de levure, le pain pita est cuit dans un four très chaud (460 C – 900 F), de 30 à 40 secondes. En cuisant, le pita gonfle rapidement, pour retomber dès qu’il est retiré du four. L’intérieur devient une sorte de pochette, qu’on peut remplir d’une étonnante variété de garnitures. 1991, La Presse, Montréal, 3 avril, p. C4.

À propos du pain pita qui accompagne les mets, il convient de savoir qu’il est aussi indispensable aux Libanais qu’à nous la fourchette. 1995, Le Droit, Ottawa-Hull, 13 octobre, p. 28.

Histoire

Depuis 1981; de l’anglais pita (v. WebsterW 1988). Pain pita, depuis 1986 (v. DTV 138); d’après l’anglais pita bread (v. WebsterW 1988).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Pita. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/pita