Recherche avancée

PICKLE [pikœl]
n. m.

  

(Emploi critiqué). Concombre, morceau de concombre confit dans du vinaigre et utilisé comme condiment.

Un pot de pickles.

SYN. cornichon.

 (Spécial.). Cornichon aromatisé à l’aneth.

2023, TLFQ, Cornichons aromatisés à l'aneth (« pickles ») [photo].

Smoked-meat servi avec pickle.

Rem.Au pluriel, pickles peut s’employer de façon plus générale et désigner, comme en France, toutes sortes de condiments composés de légumes et de fruits conservés dans du vinaigre aromatisé, mais cet emploi est également critiqué; on dit plus couramment marinades.

 dill pickle.

Pour le cultivateur, l’économie, c’est [...] se contenter de la table frugale qui a fait les corps robustes de nos pères et de nos grands-pères; [...] c’est s’interdire les conserves autres que celles faites à la maison, comme les tomates, les « pickles » et les sauces piquantes, toutes inutiles et enlevant l’appétit [...]. 1926, G.-M. Bilodeau, Pour rester au pays, p. 56-57.

Un [sic] pizza all-dressed, medium, pas de fromage, une sandwich au pastrami avec des pickles, [...] quatre cafés... 1972, M. Tremblay, En pièces détachées, [2e éd.], p. 23.

Tu vas t’mettes [sic] à bouère sans bon sens pour m’oublier, pis ça va ête de ma faute si tu finis un jour au carré Viger [...] lcœur mariné comme un pècqueulle [sic] dans a saumure... han? 1976, J.-Cl. Germain, Les hauts et les bas dla vie d’une diva, p. 55.

Histoire

Depuis 1901 (Les Débats, Montréal, 7 juillet, p. 2 : des bouteilles à bière, à pickles). Emprunt de l’anglais américain (v. Craigie et Longman 1981).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Pickle. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 26 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/pickle