Recherche avancée

MARINER [maʀine]
v. tr.

  

Mettre (des légumes) en conserve dans le vinaigre, dans un liquide vinaigré.

Mariner des concombres, des petits oignons.

Concombres, oignons à mariner, destinés à être mis en conserve dans le vinaigre, dans un liquide vinaigré.

(Absol.). J’ai mariné tout l’avant-midi.

À l’automne, ma mère faisait son miel avec des roses et du trèfle, ensuite elle faisait de la confiture de citrouille et du ketchup vert, rouge et aux fruits. Elle marinait des concombres, cannait des tomates et plusieurs légumes de notre jardin. 1983, Shawinigan-Sud (Champlain), dans S. Fournier et É. Poirier, Fruitages de la Mauricie, t. 1, p. 9.

C’était l’automne. [...] Seul [sic] quelques femmes, « encanaient », « marinaient », congelaient en prévision d’un hiver qui s’annonçait terrible si on se fiait à la hauteur exceptionnelle des nids de guêpes, à l’épaisseur inusitée des pelures d’oignons [...]. 1983, M.-A. Boucher et D. Mativat, Le festival des concombres, p. 171.

 (Dans un contexte métaphorique).

Moi, à la place de Fifi, au lieu de perdre mon temps à me lamenter, je me ferais passer le paroissien dans un r’tordeur et j’en extrairais suffisamment de vinaigre pour mariner tous les cornichons de la paroisse. 1937, A. Bourgeois, Voyage autour du monde de Joson et Josette, 12 septembre, p. 5; radio.

 Mariné, marinée adj. (En parlant de légumes). Mis en conserve dans du vinaigre, dans un liquide vinaigré.

Des concombres, des oignons marinés.

Histoire

Depuis 1937 (dans un emploi métaph.; dès 1785 dans le dérivé marinade). De mariner v. tr. « mettre des poissons, des viandes dans la saumure pour les conserver » et « laisser tremper de la viande dans du vinaigre », attestés en français depuis le XVIIe s. (v. FEW marīnus 61, 346a; v. aussi RobHist); cp. en outre mariné adj. « trempé dans de la saumure pour être conservé ou pour y macérer », depuis le XVIe s. (ibid.).

 amarinermarinademarinage.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Mariner. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 24 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/mariner