Recherche avancée

INNING [iniŋ]
n. f.

  

Vieux(Dans le voc. du baseball). Syn. de manche1 (sens IV.1).

La partie [de baseball] Brooklyn-Chicago [a été] interrompue à la 4 inning à cause de la pluie. 1900, Les Débats, Montréal, 3 juin, p. 5.

Jim Wasdell a frappé un double qui fit compter un point dans la 2inning de la première partie et il frappa un autre coup de deux buts lequel donna les deux autres points dans la 9inning. Dans la dernière partie le gérant Léo Durocher fit compter les deux points de son club dans la 2e manche. 1940, La Presse, 3 juin, p. 20.

Histoire

Depuis 1900; désuet depuis le début des années 1950. De l’anglais américain (v. Mathews et WebsterW 1988).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Inning. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/inning