Recherche avancée

HAMEÇONNAGE [amsɔnaʒ]
n. m.

1

Technique d’escroquerie qui vise à soutirer des renseignements personnels ou de l’argent de victimes en usurpant l’identité d’une personne crédible ou d’une organisation de confiance (proche, banque, organisme gouvernemental, etc.), notamment par l’entremise d’un courriel, d’un message texte, d’une invitation sur les réseaux sociaux ou d’un faux site Web.

Rem.Ce terme d’origine québécoise est aussi connu en Europe francophone (voir Histoire).

Attaque, campagne d’hameçonnage. Courriel, site d’hameçonnage. Tactique, technique, tentative d’hameçonnage. Victime d’hameçonnage. Faire de l’hameçonnage. Hameçonnage ciblé, par texto. Attaque, fraude par hameçonnage.

Hameçonnage par téléphone ou téléphonique, hameçonnage vocal : technique d’escroquerie similaire s’effectuant par téléphone.

Dans l’océan du Web, vous risquez bien d’être le poisson qui se fait prendre à l’hameçon par d’autres internautes mal intentionnés. Vous serez alors une victime d’une pratique malhonnête, en inquiétante progression sur Internet : le « phishing » ou « hameçonnage ». Le « phishing » est une escroquerie en ligne qui consiste à imiter le site Web d’une institution bancaire pour inciter le visiteur à y dévoiler des informations confidentielles sur ses comptes, comme les coordonnées de sa carte de crédit et son code secret. 2004, Journal Métro (Montréal), 15 septembre, p. 21.

Il y a encore deux ans, peu de pourriels provenant de campagne d’hameçonnage nous arrivaient en français; aujourd’hui, la plupart des attaques ont leur adaptation dans la langue de Molière. Regardez l’arrivage de votre boîte de courriels aujourd’hui. Selon la qualité de votre système de filtrage, vous aurez peut-être un, deux, sinon trois courriels vous avisant que votre institution bancaire a des problèmes et qu’elle vous incite à aller réactiver votre compte en ligne, mieux encore, on vous invitera même à communiquer avec une boîte vocale pour réactiver votre compte. 2006, Le Devoir, Montréal, 27 juin, p. B6.

Pour ne pas mordre à l’hameçon [titre] Nombreux sont les clients d’institutions bancaires canadiennes qui ont reçu des courriels pour le moins inusités ces dernières années. Prétendument en provenance de votre banque, ces missives frauduleuses vous demandent des informations personnelles fort pratiques pour les arnaqueurs. Voici comment éviter d’être victime d’hameçonnage. 2006, La Seigneurie, Boucherville, 5 août, p. [1].

Selon [un] sondage [...], les Québécois s’adonnaient à un moins grand nombre de comportements risqués les rendant plus vulnérables à la fraude. Par contre, plus des trois quarts des Québécois craignent d’être victimes d’hameçonnage (79 %) et d’hameçonnage vocal (76 %), deux escroqueries qui consistent à soutirer par la ruse des renseignements personnels aux consommateurs, que ce soit électroniquement ou par téléphone. 2011, Le Soleil, Québec, 24 février, affaires, p. 31.

Un Granbyen a été victime d’une importante fraude par hameçonnage. Le suspect a réussi à lui subtiliser près de 10 000 $ en retirant l’argent de son compte bancaire dans la région de Montréal. Les policiers demandent l’aide du public pour résoudre cette affaire. 2014, La Voix de l’Est, Granby, 28 juin, p. 11.

Le jour où les pirates sauront écrire [titre] Ce jour‑là, nous serons dans le trouble, les amis. Pourquoi? Parce qu’on ne pourra plus repérer facilement les tentatives d’hameçonnage. Je ne sais pas si, de toute l’histoire de l’hameçonnage, à tout le moins l’hameçonnage « de masse », on a déjà vu un courriel écrit sans faute. Moi non, personnellement, et ce n’est pas parce que c’est chaque fois un roman entier. 2015, La Presse (site Web), Montréal, Le blogue techno, 20 janvier.

Cette technique d’hameçonnage par message texte est de plus en plus utilisée par les fraudeurs et permet d’insérer un logiciel espion dans les téléphones afin d’obtenir les informations bancaires de la victime. 2017, Le Journal de Montréal (site Web), actualité (société), 1er octobre.

Les cybercriminels raffinent sans cesse leurs techniques d’hameçonnage ciblé (spear phishing) et veulent de plus en plus se faire passer pour des géants des technologies de l’information afin de prendre le contrôle de vos ordinateurs. 2020, D. Lalonde, Les Affaires (site Web), secteurs (général), 11 mars.

 (Dérivé). Anti(-)hameçonnage adj. Qui vise à contrer l’hameçonnage; qui est lié à la lutte contre l’hameçonnage.

Logiciel, filtre, outil antihameçonnage. Journée antihameçonnage.

Selon un sondage mené par Visa Canada sur l’hameçonnage, la majorité des Canadiens qui ont accès à une adresse de courriel et à Internet n’ont jamais entendu parler des « courriels hameçons », malgré le fait que les cas d’hameçonnage s’accroissent de 50 % à l’échelle mondiale, d’un mois à l’autre. Visa Canada, la GRC et le Bureau de la concurrence ont joint leurs forces aujourd’hui pour déclarer le 3 novembre « journée anti‑hameçonnage » et lancer une campagne de sensibilisation auprès des consommateurs afin d’informer les Canadiens sur les escroqueries par hameçonnage. 2004, Canada News Wire (site Web), Montréal, 3 novembre.

 n. m. Fonctionnalité, option d’un logiciel ou d’une application qui offre une protection contre l’hameçonnage.

En collaboration avec l’Institut de la sécurité de l’informatique du Québec (ISIQ), nous avons testé 15 logiciels pare-feux, qui peuvent tous être téléchargés d’Internet […]. Lorsque c’était possible, nous avons choisi des produits qui ne comportaient que le pare‑feu. Certains produits, dont plusieurs de notre test, comprennent diverses autres options comme un antivirus, un antiespiogiciel, un antihameçonnage et un antipourriel […]. 2007, Protégez-vous, Montréal, 1er septembre, p. 18.

2

Par ext. Technique de manipulation visant à attirer quelqu’un, à lui tendre un piège par la séduction, en misant sur sa naïveté, sa crédulité.

Hameçonnage de personnes.

Le projet de tour de quinze étages sur votre terrain [...] est très beau, mais... Quand on est des gens d’affaires comme vous, on veut faire de l’argent [...]. Et quand on mise gros sur un petit lopin du centre-ville, l’argent vient en fonction de la densité d’occupation. D’où 15 étages, pas huit. Mais l’incorporation à votre projet d’une épicerie constitue de l’hameçonnage... Ce n’est pas la grandeur d’âme qui vous incite d’envisager pourvoir l’Île de Hull de cet élément manquant à son infrastructure commerciale; c’est plutôt pour apaiser la population. En clair, c’est pour mieux faire passer la pilule. 2009, Le Droit, Ottawa-Gatineau, 13 octobre, p. 17.

Experts en hameçonnage, les prédateurs sexuels qui « courent » sur le Web à la recherche de victimes ont presque tous la même approche quand vient le temps « d’attraper » un enfant : ils veulent devenir leur « mentor sexuel ». [...] Tout d’abord, « l’hameçonneur » tentera d’obtenir des renseignements sur sa victime en lui posant toutes sortes de questions sur sa famille, ses amis, son école, et en demeurant très « ouvert » aux jeunes qui accepteront de lui parler, souvent dans des chats privés via différents réseaux sociaux. 2011, Le Journal de Québec, 27 juin, p. 2.

L’Indien avait développé une expertise dans le rabattage de joueurs orgueilleux, les plus payants. Il les enguirlandait avec une fougue rare. Tantôt responsable du stand de tir, tantôt préposé à la pêche aux canards aimantés, il avait un don pour l’hameçonnage lui permettant de glisser les dards ou les cannes à pêche entre les mains des dépensiers. 2019, D. Goudreault, Ta mort à moi, p. 51.

Sur une application de rencontre, des femmes trouvent le match parfait. […] Mais, vous l’aurez compris, tout cela n’est qu’un mensonge. […] Il y a bel et bien une histoire tragique ici, alors que les victimes sont trahies et dénudées de leurs avoirs, mais peu de mystère ou de surprises. Comprenez-moi bien : l’hameçonnage romantique est un phénomène réel et terrifiant, qu’un homme narcissique, sociopathe et séduisant pousse ici à l’extrême. 2022, Accès : le journal des Pays-d’en-Haut, Piedmont, 2 mars, p. 33.

Histoire

1Depuis 2004. Hameçonnage a été proposé par l’Office québécois de la langue française (OQLF) en avril 2004 comme équivalent à l’anglais phishing. Créé par une terminologue de l’OQLF (Yolande Perron), ce terme conserve l’image d’activité de pêche véhiculée par le terme anglais (v. OQLF 2004, p. 11, et GDT; v. aussi La Presse, Montréal, 23 février 2005, cahier Affaires, p. 8). Exemple de succès d’une démarche d’aménagement terminologique, hameçonnage ne tarde pas à s’implanter dans l’usage au cours des mois suivant sa diffusion par l’OQLF, et ce, au Québec et dans le reste du Canada. Il fait aussi une percée en Europe francophone, allant même jusqu’à faire l’objet d’une recommandation officielle en France en 2021 (v. FranceTerme); soulignons que la Commission d’enrichissement de la langue française avait d’abord recommandé le terme filoutage en 2006, qui ne s’installera cependant jamais dans l’usage. Hameçonnage a d’abord été enregistré comme québécisme dans certains dictionnaires français, mais il est de nos jours enregistré sans marque topolectale (v. Robert (en ligne) 2023‑02 et PLar 2021). Antihameçonnage, depuis 2004 (v. GDT); du préfixe ‑anti signifiant « (produit, dispositif, arme) qui permet de lutter contre qqch., qui protège contre qqch. » (v. TLF, sens I.B) et hameçonnage. 2Depuis 2006 (La Presse, Montréal, 29 octobre, cahier Arts et spectacles, p. 6 : Hameçonnage commercial? Manière de vendre des billets de concert […]?). Probablement par extension du sens précédent, mais à rattacher également à hameçonner « attirer et séduire par une apparence trompeuse », emploi attesté en français depuis le XVIe siècle (v. TLF).

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : février 2023
Pour poursuivre votre exploration du mot hameçonnage, consultez notre rubrique En vedette.
Trésor de la langue française au Québec. (2023). Hameçonnage. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 24 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/hameconnage