Recherche avancée

GRAFIGNE [ɡʀafiɲ]
n. f.

Rem.

Variantes graphiques : graffignegraphigne (cp. gratigne, sous l’article gratigner).

1

Fam.Égratignure, écorchure; griffure.

2022, TLFQ, Grafigne sur un poignet [photo].

Des grafignes sur les mains, les bras, les jambes.

 Rayure, éraflure (sur la surface d’un objet).

Des grafignes sur le plancher, sur une vitre, sur un meuble.

  grafignure (sens 1).

M. le juge […] de la Cour des Sessions de la Paix, a donné, hier, gain de cause à quelqu’un qu’un chauffeur de taxi accusait de lui avoir fait des « grafignes » dans la figure, alors qu’il le conduisait sur le boulevard Churchill-Roosevelt. 1952, L’Action catholique, Québec, 17 décembre, p. 18.

Après la première danse qui a été fait, la fille s’est aperçue, après qu’elle ait été assis à sa place, qu’elle avait des grafignes sur les mains et sur les bras.1954, Saint-Joseph-de-la-Rive (Charlevoix-Ouest), AFEUL, L. Lacourcière 1778 (âge de l’informateur : n. d.).

Interrogé par le procureur de la Couronne […], il affirme que c’est bien lui qui a frappé de son poing la fournaise de son proprio, dont [la] photo est exhibée devant le juge Redmond Roche. […] Mais il précise : « Quand on est brusque avec moi, je l’avoue, je peux être brusque. [»] – Mais est‑ce suffisant pour… défoncer une fournaise? […] À ce moment, toutefois, le témoin souligne que s’il y a « bosse », effectivement, c’est que la tôle constituant la paroi de l’appareil de chauffage était excessivement mince. « Et d’ailleurs, explique‑t‑il, je ne me suis fait qu’une petite grafigne à la main ». 1961, La Presse, Montréal, 26 juillet, p. 16.

On s’est quittés sur une poignée de mains. Je n’ai pas osé lui offrir d’argent. Il m’a invité à retourner chez lui. J’ai son numéro de téléphone. Je t’y amènerai, si tu veux. À propos, l’auto a une petite graffigne sur l’aile gauche avant. Rien d’autre. 1970, J.‑M. Poupart, Ma tite vache a mal aux pattes, p. 54.

J’ai porté Fériée jusqu’à la pharmacie où j’ai continué avec du peroxyde de la désinfecter. Je lui ai enveloppé tout le pied dans toute une boîte de sparadrap. Elle devait se dire il exagère; c’était une plaie insignifiante, une petite graphigne de rien, comme on dit. 1976, R. Ducharme, Les enfantômes, p. 192‑193.

Impossible de commencer à pêcher sans prendre soit une branche en plein visage, soit un bout de clôture de broche barbelée à son blouson, soit un coup de soleil serti de piqûres de maringouins. Grafignes et bibittes nous meurtrissent. On a beau être « beurré », « cremé », et puer tant qu’on peut, ces bestioles indésirables n’ont pas vu les publicités à la télévision et dans les journaux. 2003, Le Soleil, Québec, 3 mai, p. D2.

– Mon Dieu! Mon Dieu! Qu’est-ce qui s’est passé? Ta jambe! Oh mon Dieu! Tu t’es fait mordre par un chien? – Non, je me suis juste écorchée sur une clôture. […] – J’ai vu une médecin, c’est correct! – Ça faisait mal comme quand on coupe un doigt, Zazie? […] – Mais non, Simon, c’est juste une grafigne! Une grafigne! M.‑R. Lavoie, 2016, Zazie, t. 3, p. 189, 191.

– On a tous vu ton adversaire. C’est lui qui t’a amené ici. Sur son épaule. – Ah, je…je vois. C’est gentil de sa part. Cependant, n’avait‑il pas une quelconque blessure à faire soigner lui aussi? – Non. […] – Une grafigne? Qui saignait sûrement un peu… – Pas du tout. – Une petite grafigne qui ne saignait pas alors? Ou un bleu? 2020, S. Rousseau, Dead, le plus nul des chevaliers, p. 15‑16.

Les citoyens […] peuvent contribuer de manière importante à la lutte contre la rage du raton laveur. Ils sont donc invités à signaler la présence de ratons laveurs, de mouffettes et de renards morts ou qui semblent désorientés, blessés, anormalement agressifs ou paralysés […]. En cas de morsure, de grafigne ou de contact avec sa salive, on doit nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon pendant dix minutes, et ce, même si elle est en apparence mineure. 2021, La Tribune (site Web), Sherbrooke, 9 juin.

L’itinéraire du trajet débutait à Wemotaci, mais des membres d’autres communautés, comme celle d’Obedjiwan, se sont joints aux Atikamekws. Autant sur le plan physique que moral, les participants trouvent l’aventure difficile. Au total, 40 canots vont composer le groupe, alors que plusieurs s’ajouteront en cours de route. […] Puisque c’est vraiment « à l’ancienne », des épreuves assez difficiles peuvent être rencontrées par les canoteurs. « Des fois, ça arrive qu’on peut se blesser ou qu’il y ait des épreuves comme dans la vie, mais ça vient nous renforcer à l’intérieur de nous. C’est exigeant pour le physique, mais aussi pour le mental. C’est une expérience de vie à vivre », a témoigné l’Atikamekw. « On a eu de la pluie, des orages, du beau temps, des coups de soleil, il y a eu des bleus, des grafignes, mais ça fait partie de l’expédition. […] » 2021, Le Nouvelliste (site Web), Trois‑Rivières, 29 juillet.

 
2

Par ext., dans le domaine de l’intime. Fig. Blessure morale, sur le plan personnel ou collectif, résultant d’une attaque, d’une épreuve, d’un revers ou d’une humiliation.

Une grafigne sur l’âme.

  grafignure (sens 2).

C’est, à mon goût le plus totalement subjectif, le meilleur disque des deux derniers mois. Sur des paroles très belles […], l’âme québécoise avec ses grafignes et ses gratignes… 1975, Mainmise, Montréal, février, p. 58.

Terrible, tout ce que la catastrophe Katrina a fait surgir chez nos voisins du sud : pauvreté chez une grande partie de la population, retard et laxisme dans l’aide gouvernementale, et jusqu’à cette pointe de racisme que certains y voient (à tort ou à raison, toujours est‑il qu’on peut, en toute lucidité, se questionner)… Les USA sont « grafignées » et la « grafigne » se trouve étalée à la face du monde. 2005, Le Quotidien, Chicoutimi, 14 septembre, p. 12.

La Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog a causé une surprise de taille hier matin en dévoilant qu’elle appuie désormais le projet de transformation de l’église Sainte-Marguerite-Marie en bibliothèque. […] « Ça fait une grafigne sur l’orgueil de changer sa position comme ça. Mais il faut passer par‑dessus ça. Ce n’est pas le lieu qui est important, c’est la construction d’une bibliothèque neuve », a commenté M. St‑Roch lors d’une conférence de presse hier. 2008, La Tribune, Sherbrooke, 23 septembre, p. 6.

La sénatrice a ajouté que le ministre des Finances ne comprenait pas le dossier et qu’il lui donnait l’impression de le considérer comme un dossier populiste. « Je suis bien consciente que de s’attaquer à des institutions financières des géants, pour une petite fille comme moi... Je sais que je vais avoir des grafignes. Je m’attends à toutes sortes de choses, mais c’est correct. J’ai pris la décision de défendre les gens dans ce dossier », a‑t‑elle indiqué au sujet de possibles répliques cinglantes. 2009, Acadie nouvelle, 7 mars, p. 9.

Si je ne te dis pas le vrai, ton regard est alors faussé. Tes repères, aussi. Tes réactions, tes émotions. Mais ça, tu ne t’en rends compte qu’au moment d’apprendre le vrai, le ce qui est. C’est à cet instant que tu ressens que tu avais des ongles d’enfoncés dans la chair. La main s’était refermée sur tes petits bouts de toi pour ne pas que tu puisses voir. Alors quand on ment, on laisse des traces, des grafignes, des encoches, voire des coupures jusqu’à l’os, selon le degré de la chose, sur des bouts d’humain. Et si tu me mens, surtout plus qu’une fois, comment saurais‑je quand je peux te croire? 2015, La Nouvelle, Sherbrooke, 12 août, p. N7.

La recrudescence de la violence envers le personnel scolaire est un phénomène que M. Gingras observe depuis une dizaine d’années. Ce qui est nouveau, c’est que ces incidents sont de plus en plus niés ou banalisés par les directions d’école, remarque‑t‑il. […] Or, certains incidents sont si graves ou si répétitifs que des enseignants peuvent vivre un choc post-traumatique et viennent à craindre d’entrer dans leur classe […]. « J’ai beau savoir que l’élève ne cherche pas à me faire du mal et que je ne dois pas le prendre personnel. Mais je reste humaine. Ça me fait une grafigne [psychologique] », témoigne Martine. 2018, Le Journal de Montréal, 24 avril, p. 9.

(Hapax). (Dans un jeu de mots évoquant le style incisif d’un auteur).

De Guy Fournier, on peut bien accepter quelques personnages machos phallos : d’abord, ils existent encore à pas mal d’exemplaires. Et ensuite, ils permettent de mettre en évidence leurs travers, et aussi de leur opposer des personnages de femmes résolues. Et drôles aussi, car l’humour est une partie indissociable de la griffe – la « grafigne »! – Fournier. 1997, Le Quotidien, Chicoutimi, 7 octobre, p. 12.

Histoire

Déverbal de grafigner. Probablement issu des parlers de France; a été relevé sous des variantes dans le Nord‑Est de la France (grafine) et dans le Poitou ([ɡrằfĕ̇n̬]) (v. FEW ancien nordique krafla 16, 351a; PougnDSèvr 106).

1Depuis 1952; dès 1946 en Acadie (Mass no 1539). 2Depuis 1975.

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : novembre 2021
Trésor de la langue française au Québec. (2021). Grafigne. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 23 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/grafigne