Recherche avancée

GRAFIGNAGE [ɡʀafiɲaʒ]
n. m.

Rem.

Variante graphique : graffignage.

1

fam.Action d’égratigner, de rayer (un objet); résultat de cette action.

Grafignage d’autos, de vitres.

– Son chien a déchiré toute la couverture de la divanette, son jetit gâs [petit gars] a cassé une patte de table et il a « grafigné » le vernis d’un bureau à toilette. […] [–] Mon chien a jamais déchiré le sofa; […] quant à la table, c’est pas vrai! C’est pareil pour le grafignage du bureau dans la chambre de ma femme! 1943, La Patrie, Montréal, 28 février, p. 54.

Sorti à l’extérieur du stade, le petit groupe s’est réfugié le long des maisons d’en face car on continuait à faire du grabuge : cassage de vitres, crevage de pneus, grafignage d’autos... 1992, La Presse, Montréal, 15 mars, p. A5.

Résultats : la compagnie a constaté les jours suivants des dommages matériels qu’elle a évalués à quelque 50 000 $. Et le syndicat a gagné une hausse de salaire de 25 cents. Fait à noter, insiste [un syndicaliste] : la preuve a montré que la plupart des dommages – surtout des « graffignages » – avaient été causés par des ouvriers de l’équipe du soir lorsqu’ils avaient débrayé pour venir à l’assemblée syndicale. 1992, La Presse, Montréal, 11 octobre, p. B8.

Le tissu rugueux sur la tête des brosses [de curling] a comme l’effet de papier sablé sur la glace. Certains ont qualifié l’effet de « grafignage » de la glace. Le résultat est que les balayeurs peuvent manipuler la pierre en mouvement comme jamais auparavant. Et comme dans tous les sports, si d’autres le font et qu’ils gagnent, vous allez aussi vouloir le faire. 2015, D. Spencer, La Presse canadienne, 15 octobre (sports).

RareGriffonnage.

Ce n’est qu’en se serrant les coudes qu’on gagnera cette lutte pour le respect de nos droits. Le rejet à 72 % par le Conseil fédéral de la FAS de l’entente intervenue doit constituer un message clair au gouvernement : Le « grafignage » de décret, ça ne passe pas. Les enseignantes et enseignants de cégep, en un front uni avec ceux qui partagent les mêmes objectifs, exigent un règlement négocié qui passe par le statu quo. 1983, Info‑négo : nouvelles express, 7 février, p. 2.

2

Fig., fam. Protestation, confrontation, critique.

La politique, c’était autre chose : quoiqu’on n’en parlait pas entre travailleurs d’une même entreprise, c’était rouge ou bleu. Les assemblées de nomination étaient longues. Des assemblées contradictoires avaient lieu, du graffignage et des batailles s’ensuivaient[,] et ça se passait tant à New‑Carlisle, New‑Richmond qu’à Carleton. À l’époque, les candidats avaient droit au discours après la messe près de la porte de la sacristie. 1974, Maria (Gaspésie), C. Allard, Témoignages gaspésiens, 1983, p. 48 (âge de l’informateur : 91 ans).

Aujourd’hui, les responsables de chaque projet indiquent que les malentendus sont dissipés et que ce qui importe, au bout du compte, c’est que le projet devienne réalité. M. Lacroix [...] admet qu’il y a eu « un peu de ‛grafignage’ » mais qu’il a expliqué depuis à ses collègues qu’il avait projeté une consultation ultérieure. 1997, Le Devoir, Montréal, 15 décembre, p. A3.

Lors du débat, j’ai eu l’impression de revoir mes deux enfants qui se chicanaient. J’avais envie de leur dire : les enfants, arrêtez ça, a lancé la candidate. Le « tiraillage » et le « grafignage », j’ai pas le goût d’entrer là‑dedans. 2002, Le Soleil, 12 avril, p. A19.

3

(Hapax). Fig., fam.Travail, effort assidu.

C’est vrai qu’il me faut un peu « graffigner » mais que vaudrait un amour sans « graffignage »? 1920, La Patrie, Montréal, 18 décembre, p. 15.

Histoire

De grafigner et du suffixe ‑age.

1Depuis 1943. Découle du sens I.1 de grafigner « égratigner, érafler, écorcher; griffer », lequel a notamment donné lieu à l’emploi par analogie « écrire, griffonner, signer (qqch.) », ce qui explique que grafignage ait aussi pris le sens de « griffonnage » (depuis 1983). 2Depuis 1974. Découle du sens II.1 de grafigner. 3Depuis 1920. Découle du sens III.2 de grafigner.

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : octobre 2021
Trésor de la langue française au Québec. (2021). Grafignage. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/grafignage