Recherche avancée

FIXTURE [fikstyʀ]
n. f.

1

VieilliPièce d’ameublement, accessoire installé de façon plus ou moins permanente dans un local commercial et considéré comme faisant partie de son équipement.

Fixture de magasin, de restaurant, d’épicerie.

Le dernier jour de la vente est fixé pour l’argenterie, meubles, batterie de cuisine, comptoirs, fixures [sic] &c. de deux grands magasins. 1764, La Gazette de Québec, 27 septembre, p. 3 (annonce).

Fixtures de magasin à vendre bon marché d’ici quelques jours, cause abandon des affaires, comprenant : vitrine murale, vitrines, comptoirs, plateaux à bonbons, vitrine style cabinet, glacière, tables et chaises, monture broche, poêle à gaz, auvent, etc. ainsi que le stock. 1920, La Presse, Montréal, 8 novembre, p. 13 (annonce).

2

(Emploi critiqué). Dispositif servant à supporter un appareil d’éclairage, à le fixer à un mur, à un plafond; tout appareil d’éclairage, qu’il soit fixé au mur (applique), au plafond (plafonnier), ou qu’il soit suspendu (lustre).

2023, TLFQ, Fixture [photo].

Fixture électrique.

SYN. luminaire.

On a omis de vous donner crédit pour 30 fixtures de lumières à arc que l’on devait fournir d’après le contrat et que l’on a remplacé [sic] par des « hangers » pour lesquels on a chargé le plein montant. 1891, Montréal, BAnQQ, Cour d’appel (Québec), cause no 30 (1893), factum de l’intimée, p. 222.

[...] 3 beaux logements, avec fournaise à eau chaude, fixtures à gaz et électricité, cour et écurie [...]. 1910, Le Devoir, Montréal, 26 mars, p. 3 (annonce).

Colombia Electric est une usine qui dessine et produit plus de 2,000 modèles de lustres de tous genres incluant lustres incandescents, résidentiels, commerciaux, semi-commerciaux, fixtures fluorescentes, plaques murales, lampadaires, accessoires, etc. 1972, Décormag, décembre, p. 14.

Vente liquidation complète de fixtures électriques, car nous déménageons et nous ne voulons rien apporter. C’est le meilleur temps pour acheter vos lumières de votre maison neuve ou chalet. 1975, La Tribune, Sherbrooke, 16 juillet, p. 32 (annonce).

Histoire

De l’anglais (v. Webster 1986 et SenDict 1979).

1Depuis 1764. 2Depuis 1891.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Fixture. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/fixture