Recherche avancée

FIN FINAUD ou  FINFINAUD, FINFINAUDE [fẽfino, fẽfinod]
n.

  

Iron., fam.Personne qui se croit rusée, spirituelle.

Faire le fin finaud. Jouer au fin finaud avec qqn.

 fin-fin.

Notre gars voulait entrer le dernier. [...] C’est là que je lui ai dit [...] : « Mon grand six pieds, toi, essaye pas de jouer au fin finaud avec moi. Nous laisser entrer tous les trois et te sauver? » 1936, R. Choquette, Le curé de village, p. 168.

Ah, bin, bonyenne! Un péquiste. Un maudit séparatiste. J’ai senti ça quand t’as mis les pieds ici d’dans. [...] T’es mieux de pus jouer au fin finaud avec nous aut’, à c’t’heure qu’on sait qui t’es. 1975, A. Major, Une soirée en octobre, p. 57.

Histoire

Depuis 1936. Héritage des parlers de France; cp. finfinau « malin » et fin-finot « extrêmement fin » dans ceux de l’Ouest, de même que [fẽfino] « finaud d’une force particulière » en Suisse romande (v. FEW fīnis 3, 566b; MussSaint, RézVend 185, CallVaud, s.v. finaud).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Fin finaud ou finfinaud, finfinaude. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/fin-finaud-ou-finfinaud-finfinaude