Recherche avancée

DUMB-BELL [dɔmbɛl]
n. m. ou f.

Rem.

Variantes graphiques dumb bell, dumbbelldum-bell, dombell, dombelledommebelle.

  

Vieilli(Souvent au pluriel). Haltère.

2022, TLFQ, Haltères (« dumb-bells ») de 20 lbs [photo].

Lever des dumb-bells.

Eh! quoi, je ne pourrai donc jamais ouvrir la bouche sans dire une sottise! C’est affreux! Mes propres déclarations me retombent chaque jour sur la caboche comme une grêle furieuse, une de ces grêles dont les grêlons sont gros comme des tomates et durs comme des boules de dommebelles. 1930, Le Goglu, Montréal, 12 décembre, p. 3.

Le géant voulait voir la force de Tit-Jean et lui dit : – On va essayer mes « dombelles ». [/] C’était des gros dombelles. Le géant s’amusait avec ça. Les levait au bout de ses bras [...]. 1953, Kénogami (Chicoutimi), AFEUL, C. Laforte, ms. 1, p. 2.

Une couple de fois, Victor Delamarre est venu forcer. Y se promenait dans les allées avec ses roulettes de dumbbells, jonglait avec ça comme un autre avec des boules de rubber, [...] garrochait ça cinq, six pieds en l’air, te ramassait ça avec le bout des doigts comme si ç’avait été des tooth picks. 1976, B. B. Leblanc, Moi, Ovide Leblanc, j’ai pour mon dire, p. 178-179.

Histoire

Depuis 1880 (Dunn, s.v. dum-bell). De l’anglais (v. OED; v. aussi Webster 1986 et Random 1983, s.v. dumbbell).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Dumb-bell. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/dumb-bell