Recherche avancée

DOMPLAINE [dɔ̃plɛn] ou  DUMPLING [dɔmplin]
n. f.

Rem.

Variante graphique dompleine.

  

VieilliSorte de chausson en forme de boule, fait de fruits (général. des pommes) enveloppés dans un carré de pâte que l’on referme par le haut, en en resserrant les bords.

2019, Valereee, Domplaines aux pommes avant la cuisson [photo], CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Apple_dumplings_in_sauce,_ready_to_bake.jpg 2019, Valeree, Domplaines aux pommes cuites [photo], CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Baked_apple_dumplings_in_a_pan_(square_crop).jpg

 Boulette de pâte plus ou moins compacte que l’on ajoute à un ragoût en fin de cuisson.

Ragoût aux domplaines. Pâte à domplaines.

 poutine (sens I.2).

Geneviève avec les filles, dans la maison, s’était mise aux préparatifs de la fête. Des tourtiéres, des chaudronnées de ragoût de boulettes, de six-pâtes à même les lièvres qui pendaient gelés dans le fanil, la perdrix aussi [...]. Pis ben d’aut’ choses : des beignes, des croquecignoles, de la tarte au sucre, à la forlouche, des dompleines, des affaires pas possibles, de quoi nourrir une armée. 1976, Y. Thériault, Moi, Pierre Huneau, p. 123-124.

Histoire

Depuis 1893 (L. Fréchette, dans La Patrie, Montréal, 30 septembre, p. 2 : dompleine). De l’anglais dumpling « a ball of dough cooked with meat or prepared with fruit inside it » (v. OAD 1980; v. aussi OED et Craigie). Le mot figure dans quelques dictionnaires français sous la forme dumpling, mais au masculin et par référence à la cuisine anglaise (v. Larousse 1866-1960, Quillet 1937-1974).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Domplaine ou dumpling. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 24 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/domplaine-ou-dumpling