Recherche avancée

DÉBANDÉ, DÉBANDÉE [debɑ̃de]
adj.

  

Vulg.Qui n’est plus en érection.

 bandé, bandée.

VieuxQui est tombant, pendant. 

Avoir la gueule, la babine débandée, la lèvre inférieure pendante. (GPFC).

Histoire

Depuis 1974 (LapMam 54). Dérive de débander « cesser d’être en érection », courant en français depuis la fin du XVIIe s. (v. FEW germ. *bindō- 151, 113a).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Débandé, débandée. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 12 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/debande-debandee