Recherche avancée

CREAMER [kʀəmœʀ] ou  CRÉMEUR [kʀemœʀ]
n. m.

Rem.

Variantes graphiques : cremer, cremmer, kremer, cremeur, crêmeur, cramer, kramerkrimmer.

1

Vieilli Fourrure d’agneau semblable à l’astrakan, commercialisée à l’origine en Crimée.

Casque, col, collet, manteau, peau de creamer, en creamer. Creamer gris, noir. Imitation de creamer.

 strakan.

Rem.De nos jours, on dit mouton de Perse.

[...] seront vendus, à un encan public, [...] une consignation d’articles manufacturés dans la branche des fourrures [...] comprenant [...] casques de loup-marin de la forme d’une couronne, [...] d[it]o de creamer [...]. 1837, La Minerve, Montréal, 24 août, p. 3 (annonce).

– Yvonne : [...] Touchez-moi ça, c’est doux comme de la soie!... Un manteau de crémeur! – Margot : C’est du mouton de Perse, mademoiselle Yvonne. – Yvonne : Je sais, mais dans mon jeune temps, ça s’appelait comme ça : du crémeur. [...] Oui, il y avait seulement les gros richards qui portaient ça. Quand je voyais sur le dos d’une grosse dame un manteau de crémeur, c’était le comble de la richesse! 1962, J. Daigle, Margot, 21 décembre, p. 1 (radio).

Il a avancé près de la voiture, qui était un barlot, une voiture qui appartenait au père Guay. Mais il faut vous dire que le père Guay, ça faisait plusieurs années qu’il était mort. Toujours, il lui présente le fanal près du visage […] il s’aperçoit, il reconnaît par les vêtements, un casque de crémeur pis un capot de chat, pis une petite face qui était le visage du père Guay, qui était décédé plusieurs années avant, un visage de cire […]. 1972, Baie-des-Sables (Matane), AFEUL, F. Bernier 5 (âge de l’informateur : n. d.).

2

Par méton.Vieilli Coiffure d’hiver en forme de calot, faite de cette fourrure.

Aubert dépose son paletot, son foulard et son Kramer sur la rampe au pied de l’escalier. 1958, G. Dufresne, Cap-aux-Sorciers, 30 janvier, p. 11 (télév.; indication scénique).

Histoire

1Depuis 1837; de l’anglais krimmer (aussi orthographié crimmer, v. p. ex. OED-Suppl 1976 et Webster 1986). 2Depuis 1958.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Creamer ou crémeur. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/creamer-ou-cremeur