Recherche avancée

COMMODE [kɔmɔd]
n. f.

  

Meuble de chambre à coucher destiné au rangement des vêtements; (en partic.) meuble plutôt haut et large ne comportant qu’une seule rangée de tiroirs superposés et utilisé en général pour les vêtements masculins.

2023, TLFQ, Commode [photo].

Commode à quatre, à cinq tiroirs. VieilliCommode de monsieur, de messieurs.

Rem.En France, le meuble appelé commode est généralement bas ou à hauteur d’appui et peut être placé dans une pièce autre qu’une chambre à coucher.

 bureau.

Nous vendons à l’enchère publique tout le mobilier [...] consistant comme suit : [...] Chambre à coucher : riche ameublement en acajou incrusté d’ivoire et de grande valeur comprenant : bureau à toilette, commode de messieurs, table à toilette pour Dames, table de nuit, splendide lit en cuivre [...]. 1913, Le Soleil, Québec, 17 avril, p. 6.

Bureaux avec quatre tiroirs et grand miroir; commode, table de toilette et lit double. 1930, La Presse, Montréal, 13 janvier, p. 12 (annonce avec illustr.).

Mobilier chambre. 4 pièces. Un seul fini noyer. Bureau triple, commode, lit bibliothèque et table de chevet. 1959, Le Devoir, Montréal, 27 avril, p. 16 (annonce).

Un ménage au complet à vendre, [...] 1 mobilier de chambre moderne comprenant : un grand bureau avec 2 miroirs, 1 commode, 2 tables de nuit et tête de lit et les matelas [...]. 1980, L’Union, Victoriaville (Arthabaska), 12 août, p. B22 (annonce).

VieuxCommode à, de toilette : meuble sur lequel étaient disposés le pot à eau et la cuvette servant à la toilette.

Les notaires signalent la commode à toilette placée dans la chambre à coucher [...]. 1993, G. Tremblay, dans J. R. Porter (dir.), Un art de vivre, p. 493; v. aussi M. Ste-Marie, Guide des antiquités québécoises, vol. 1, 1980, p. 153-156, illustr.

Histoire

Depuis 1913 (première attestation sûre). Spécialisation de l’emploi général de commode qui s’explique sans doute par la place prise par bureau dans ce champ lexical en français québécois depuis le milieu du XIXe s. Commode à, de toilette (depuis 1808, ANQM, gr. J. Papineau, 17 septembre, p. [8] : une commode de toilet).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Commode2. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 15 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/commode-0