Recherche avancée

CITRONNIER [sitʀɔnje]
n. m.

  

DisparuNom donné à une plante qui croît en colonies dans les sous-bois de l’est de l’Amérique du Nord et qui produit un fruit rappelant le citron; le fruit lui-même.

2016, Vastateparksstaff, Citronnier (« podophylle pelté ») [photo], CC 2Y B.0, Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:May_Apple_fruits_(29098325383).jpg?uselang=fr

Rem.Cette plante est connue de nos jours sous le nom de pomme de mai; les spécialistes l’appellent podophylle pelté (Podophyllum peltatum). Au Canada, elle est abondante en Ontario mais elle se fait plus rare au Québec où elle ne se rencontre qu’en certains endroits isolés de la Montérégie.

 citron.

Il croît aussi au Détroit des Citronniers en plein sol, dont les fruits ont la forme & la couleur de ceux du Portugal, mais ils sont plus petits, & d’un goût fade : ils sont excellens confits. La racine de cet Arbre est un poison mortel & très-subtil, & en même-tems un antidote souverain contre la morsure des Serpens. 1744, Fr. X. de Charlevoix, Histoire et description générale de la Nouvelle France, t. 3, p. 264.

Citronnier est une plante qui s’élève de terre d’environ un pied et demi et dont les feuilles sont assés larges et ressemblent à une main ouverte. Son fruit est médiocrement gros, son écorce est jaune comme celle du citron et renferme une pulpe suculente, un peu acide et amere. [...] Sa racine est un poison des plus terribles dont on dit que les Sauvages se servent quand ils ne peuvent plus survivre à leur malheur; on prétend aussi que cette racine donne une belle teinture jaune. 1749, BAnQQ, fonds J.-Fr. Gaultier, ms. « Description de plusieurs plantes du Canada », p. 223-224.

Histoire

Par extension du sens de citronnier dans le français de référence où il désigne un arbrisseau dont le fruit est semblable à celui de la plante nord-américaine. Attesté de 1744 jusqu’à 1865 (BrunPlant 15).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Citronnier. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 14 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/citronnier