Recherche avancée

CITRON [sitʀɔ̃]
n. m. et interj.

I

n. m.

1

DisparuSyn. de citronnier.

2016, Vastateparksstaff, Citron (« podophylle pelté ») [photo], CC 2Y B.0, Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:May_Apple_fruits_(29098325383).jpg?uselang=fr

Du citron. [...] il croît à l’orée des bois et au milieu des prairies de la Virginie. Sa hauteur est de plus de 3 pieds géométriques. Ordinairement, chaque plant aporte dix ou douze fruits : aussi gros qu’un œuf de poule dinde, l’ecorce de ce fruit ressemble entierement à nos citrons [...]. 1685 env., L. Nicolas, Histoire naturelle, ANC, ms. 24225, p. 11.

Les Citrons sont des fruits ainsi appellez, parce qu’ils en ont seulement la figure. Ils n’ont qu’une peau, au lieu d’écorce. Ils croissent d’une plante qui s’éleve jusqu’à trois pieds de hauteur, & tout ce qu’elle produit se peut réduire à trois ou quatre de ces prétendus Citrons. Ce fruit est aussi salutaire que sa racine est dangereuse; & autant l’un est sain, autant l’autre est un subtil & mortel poison lors qu’on en boit le suc. 1703, Nouveaux voyages de Mr. le baron de Lahontan, t. 2, p. 61.

2

VieuxSorte de citronnade.

– De grâce, docteur, [...] racontez-nous cette aventure. – Pas la moindre objection, fit le vieux docteur. [...] – Attendez! fit le propriétaire du petit salon où nous étions un peu cordés comme des sardines, un nouveau verre de « citron » pour vous éclaircir le verbe, docteur! 1892, L. Fréchette, « Bonne année macabre », dans La Presse, Montréal, 31 décembre, p. 4.

3

Fam.Chose de très mauvaise qualité.

 (Spécial.). Objet manufacturé, en partic. voiture qui présente de nombreux défauts de fabrication, des problèmes d’ordre mécanique.

Tomber sur, frapper un citron. Sa montre, c’est un citron.

 bazou.

Une correspondante nous écrit qu’à part « quelques programmes instructifs » la télévision ne présentait que des navets. Elle [...] souhaite que la grève dure au moins un an. [...] C’est que la Société Radio-Canada a fait, durant cette grève, des découvertes inouïes : elle a notamment trouvé le moyen de se procurer de bons films. [...] Mais il n’y en avait donc pas auparavant? Ou du moins on n’en recevait qu’au compte-gouttes? Les citrons écrasaient toujours les autres [...]. 1959, Le Devoir, 24 janvier, p. 4.

La plupart des automobilistes tombent un jour ou l’autre sur une voiture qui est un véritable « citron »... ou presque. Par chance, bien des Canadiens peuvent se permettre une telle mésaventure, se disant qu’ils ont tout simplement éprouvé une mauvaise expérience. 1973, Le Maclean, mars, p. 37 (annonce).

Chrysler et un concessionnaire jugés responsables d’un « citron » [titre]. [...] Un manufacturier et un concessionnaire sont responsables des vices ou défauts cachés sur un véhicule automobile au moment de sa fabrication et de sa vente. 1976, Le Soleil, Québec, 20 décembre, p. A1.

Si par malheur votre enfant se blesse avec un jouet ou un article que vous lui avez acheté, portez plainte [...]. [...] les consommateurs hésitent à porter plainte. Ils se disent : « J’ai mal choisi cet objet; il devait être brisé quand je l’ai acheté. Ou encore : J’ai eu un ‘citron’. [»] Ils ne devraient pas car ils exposent ainsi d’autres enfants à des accidents semblables. 1979, Protégez-vous, novembre, p. 7.

Tiens, c’est comme le gars qui a acheté un citron. À l’entendre, il a toujours la meilleure voiture au monde... jusqu’au jour où il change de voiture. Alors là, ça n’est pas possible d’imaginer tous les défauts que l’ancienne avait. 1981, B. B. Leblanc, Faut divorcer!, p. 78.

II

interj. Fam.Exclamation servant à exprimer l’étonnement, la stupéfaction, l’exaspération.

(Avec valeur intensive, pour renforcer une propos. exclamative). Citron! Il y a du monde!

 (Par renforcement). Citron noir!

Eh! Citron! Qu’il est bon! L’extrait de citron Barbour. 1953, Ma Gaspésie, 24 décembre, p. 4 (annonce).

La petite fille, elle a quoi? Quinze ans? Puis, citron, tu lui donnerais 21 ans. 1971, Montréal, Corpus Sankoff-Cedergren 6-560.

Avant l’École de Parti pris, [...] Gélinas écrit Kébek, « flore chaud » [= floor show] et le très poétique « corne de stache » [= cornstarch]. Son chapelet de sacres se limite généralement à « toryeu » et « toryable », dans le meilleur des cas à « torrieu de maudit de citron noir de batèche de torvis! » 1981, L. Mailhot, dans Gr. Gélinas, Les fridolinades 1943 et 1944, p. 9 (présentation).

Histoire

I1Depuis 1685 environ; dès 1632, Champlain fait allusion à cette plante, mais sans lui attribuer de nom précis (Les voyages de la Nouvelle France occidentale, dicte Canada, 1re partie, p. 248 : « [...] & y a force vignes & prunes, qui sont tres-bonnes, framboises, fraises, petites pommes sauvages, noix, & une maniere de fruict qui est de la forme & couleur de petits citro[n]s, com[m]e de la grosseur d’un œuf. La plante qui le porte a de hauteur deux pieds & demy, & n’a que trois à quatre fueilles pour le plus, de la forme de celle du figuier, & n’apporte que deux pommes chaque plante »). Ailleurs qu’au Canada, où il ne semble pas avoir vécu bien au-delà du XVIIIe s., cet emploi a aussi été relevé dans les parlers français de l’État américain du Missouri dans les années 1930 (v. DorrSteGen). Découle, par analogie, de citron « fruit jaune et acide du citronnier », attesté XXe en français depuis le XIIIe s. (v. TLF; v. aussi Lahontan, Œuvres complètes, édition critique par R. Ouellet et A. Beaulieu, t. 1, 1990, p. 596, n. 354). 2Depuis 1892. Sans doute hérité des parlers de France; cp. chitron « citronnade », relevé en picard (comme terme enfantin, v. VassPic). 3Depuis 1959. D’après l’anglais lemon, qui sert à désigner de façon générale qqch. de mauvaise qualité et plus spécialement un objet manufacturé, notamment une voiture, présentant de nombreux défauts de fabrication (v. OED-Suppl 1976, s.v. lemon1, WebsterW 1988 et Deak 1973).

IIDepuis 1953.

 citronnier.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Citron. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/citron