Recherche avancée

CINÉ-KODAK [sinekɔdak]
n. m.

Rem.

Parfois féminin.

  

VieilliSyn. de ciné-caméra.

2020, Podzo di Borgo, Ciné-kodak [photo], CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:2_Cam%C3%A9ra_Cin%C3%A9-Kodak_K,_vue_de_face,_lib%C3%A9ration_de_l'objectif_(rotation_anti-horaire).jpg

Dans le courant de la semaine du 19 février, une boîte contenant des ciné-kodaks, des plumes, des montres, etc. a été abandonnée dans une ruelle entre les rues Boyer et Christophe-Colomb. Tous les objets contenus dans la caisse provenaient d’un vol et sont évalués à $300. 1940, La Presse, Montréal, 5 mars, p. 22.

600 pieds de film ont été tournés dimanche par Jean-Paul Lavoie et l’on s’attend à ce que toutes les péripéties de cet enlevant spectacle soient enregistrées sur la pellicule. Ce film a été tourné grâce à la générosité de Mme Arthur Rousseau, qui a bien voulu prêter au club de yacht son ciné-kodak [...]. 1950, Le Nouvelliste, Trois-Rivières, 3 août, p. 17.

Histoire

Depuis 1940. De ciné-, et kodak.

 ciné.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Ciné-kodak. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 24 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/cine-kodak