Recherche avancée

CAVÉE [kave]
n. f.

  

Vieilliou région.(dans l’est du Québec). Dépression allongée dans un terrain; vallon, ravin.

 Anfractuosité, crevasse.

[...] il faudra que le chemin laisse [...] là où j’ai planté un poteau [...] et suive les plaques que j’ai fait faire aux arbres [...] pour aller rejoindre une cavée dans laquelle coule un petit ruisseau [...]. 1841, Dorchester, BAnQQ, fonds Chaussegros de Léry (famille), no 29, Journal d’arpentage, p. [46].

Dans cette coulée ou cavée qu’il y avait dans la route et que nous évitions par l’équerre, il y avait un pont à construire qui a couté [sic] une vingtaine de piastres. 1886, Matane, BAnQQ, Cour d’appel (Québec), cause no 87 (1888), factum des appelants, appendice, p. 4.

Le rocher se fendit de haut en bas. Par une crevasse d’au moins six pieds de largeur, Satan venait de retourner chez lui. Pendant longtemps et plus encore, les habitants de la région parlèrent de cette crevasse comme de la Porte de l’enfer ou du Trou du diable. [...] Chose certaine, à supposer que le Malin serait tenté de venir rôder encore autour de l’Islet, ce n’est pas par cette cavée qu’il mettra le nez dehors. 1975, R. Choquette, Le sorcier d’Anticosti, p. 117.

Histoire

Depuis 1841. Hérité de France; attesté dans la langue générale depuis Oudin 1642 (cavee de montagne, d’après DG), mais considéré comme vieux depuis le milieu du XIXe s. (v. AcCompl 1842 et Quillet 1974); bien attesté également en normand et en picard (v. FEW cavare 2, 551a, LaCurne, MouchNorm, s.v. cavâe, DebrOAm et FlutreSomme). Cp. en outre le sens voisin de « chemin creux dans un bois, une forêt » attesté en français depuis le XIIIe s. (dès 1150 en ancien picard), mais considéré comme appartenant au vocabulaire de la vénerie par la plupart des dictionnaires depuis Académie 1835 (v. GLLF et TLF; v. aussi Robert 1985 qui le donne comme régionalisme picard).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Cavée. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/cavee