Recherche avancée

CAMÉRA [kameʀɑ]
n. f.

Rem.

Variante graphique (avant 1950, généralement masculin) camera.

  

(Emploi critiqué). Appareil photographique.

Caméra 35 mm. Caméra automatique, avec flash intégré. Mettre un film dans sa caméra.

Rem.Connu également en France, mais ne paraît pas y être d’un usage aussi courant qu’au Québec (voir Histoire).

 kodak.

Nous nous dirigeons en toute hâte vers l’orignal [...]. [...] En peu de temps, nous sommes rendus à environ deux cents pieds de lui; il est debout arrêté sur la rive. Je dis à ce moment : « Quelle malchance, j’ai laissé mon camera au camp et il faut que ce soit cette après-midi. Nous aurions pu prendre de si belles photographies. » 1942, L. Alain, Guide du trappeur et la vie du coureur de bois, p. 359.

Casimir, amène ta camera puis ton crayon pour interviewer notre nouveau gérant [...]. 1944, O. Légaré, Nazaire et Barnabé, 10 novembre, p. 6 (radio).

J’aurais dû apporter ma caméra. C’aurait pu être le fun. Y a sûrement des bonnes photos à faire. 1974, M. Capistran, Bingo, p. 27.

Histoire

Depuis 1906 (BPFC 4/6, p. 238 : un « camera »; au féminin, depuis 1944). De l’anglais camera (v. OED; v. aussi Harrap 1983). Cet emploi a pénétré également en France où il est attesté depuis 1894 (v. RobHist; v. aussi HöflAngl), mais il ne semble pas y être d’un usage très courant (v. ReyDAngl3 : « Au Canada et parfois en France depuis quelques années »; v. aussi Larousse 1982 : « parfois employé pour désigner un appareil photographique »).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Caméra. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 20 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/camera