Recherche avancée

BALAYEUSE [balɛjøz]
n. f.

  

(Employé seul ou dans balayeuse électrique). Appareil électroménager servant à recueillir par aspiration la poussière, les débris, etc.

2022, TLFQ, Balayeuse [photo].

Passer la balayeuse. Acheter une balayeuse. Vendeur, réparateur de balayeuse. Balayeuse neuve, usagée.

SYN. aspirateur (perçu comme plus soigné).

Rem.On trouve également vacuum cleaner qui est vieilli, comme en France.

En lui donnant une Hoover vous donnerez à votre femme une balayeuse qui bat, balaie et nettoie simultanément; la seule balayeuse qui nettoie à fond [...]. 1920, Le Devoir, Montréal, 15 décembre, p. 10 (annonce).

Mme Velder passait la balayeuse électrique dans le couloir du premier. 1958, R. Choquette, Élise Velder, p. 280.

[...] je connaissais ma machine par cœur, puis je faisais des belles démonstrations. [...] j’avais affaire à des gens qui n’étaient pas tellement en moyens. Quand je commençais à leur dire ce que coûtait la balayeuse, je voyais leur visage s’allonger. 1976, M. Cabay-Marin, Les Berger, p. 49.

Balayeuse centrale : aspirateur central.

Balai mécanique.

Balayeuse à rouleaux, à roulettes. Balayeuse manuelle.

Histoire

Depuis 1913 (BlanchGarde4 112, où le mot est utilisé comme définissant : « Vacuum cleaner, balayeuse mécanique, aspirateur par vide »); dès 1900 au sens de « balai mécanique » (v. La Presse, 9 janvier, p. 5 : balayeuse de tapis). Le mot balayeuse est relevé en français depuis Larousse 1866 au sens de « machine qui balaye les chaussées »; l’emploi québécois du mot paraît résulter d’une extension sémantique.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Balayeuse. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/balayeuse