Recherche avancée

BALADODIFFUSEUR, BALADODIFFUSEUSE [baladodifyzœʀ, baladodifyzøz]
n.

Rem.

Parfois écrit avec un trait d’union : balado-diffuseur, balado-diffuseuse.

1

n. Personne ou organisme qui diffuse des fichiers numériques audio ou vidéo sur Internet afin de permettre leur téléchargement en vue d’une écoute ou d’un visionnement en direct ou à un moment ultérieur, en particulier sur un appareil mobile.

Blogue d’une baladodiffuseuse. Contenu, site d’un baladodiffuseur.

Rem.Parfois aussi relevé dans le reste de la francophonie.

Baladodiffuseur? Baladocommunicateur? Baladomachin? Dites-moi, quel serait le néologisme idéal pour décrire celui qui réalise une baladodiffusion? En attendant une nouvelle entrée dans le grand dictionnaire de l’OQLF qui répondra à cette grande question existentielle, voici un ensemble logiciel-matériel qui fera de vous un parfait petit baladoproducteur... podcasteur, tiens! 2005, Métro (Montréal), 16 novembre, p. 20.

[Un logiciel] est l’un des plus faciles à utiliser pour télécharger le contenu des baladodiffuseurs. Dans son répertoire Podcasts, vous pouvez naviguer parmi des milliers d’émissions et les télécharger. Vous pouvez aussi vous abonner (généralement sans frais) aux contenus que vous préférez; les nouveaux épisodes seront alors automatiquement téléchargés. Il suffit ensuite de transférer ces fichiers vers votre lecteur numérique portatif. 2006, Protégez‑vous, 1er janvier, p. 36.

Si le phénomène [la baladodiffusion] a d’abord pris naissance sur des blogues, sous forme de commentaires, de chroniques ou de critiques de cinéma que les blogueurs laissaient à la disposition des internautes, les grands diffuseurs ont rapidement flairé la bonne affaire. BBC World, Clear Chan[n]el, CBC, même George W. Bush a joint les rangs des baladodiffuseurs (podcasters), puisque la Maison-Blanche rend disponible [sic] pour téléchargement les discours dominicaux du président américain. Et ce, sans oublier, Radio Vatican, qui offre également des émissions en format balado (podcast). 2006, Le Droit, Ottawa-Gatineau, 11 janvier, p. 35.

« L’avenir est dans les technologies portables », qu’il s’agisse de contenu radio, télé ou écrit, juge [une] blogueuse et baladodiffuseuse amateur, pionnière de ce mode de diffusion au Québec. Elle rappelle que les 18‑35 ans sont à peu près absents des statistiques sur les médias traditionnels. 2006, Le Devoir, Montréal, 21 avril, p. B2.

La version gratuite [d’un service de diffusion en continu] ajoutera à ses stations de radio programmées par algorithmes les listes d’écoute […] conçues par des curateurs musicaux. Il y aura aussi un portail de balados que les baladodiffuseurs pourront alimenter et qui seront suggérés aux utilisateurs selon leur profil. 2015, La Presse, Montréal, 3 décembre, p. A18.

Le deuxième élément relevé dans l’enquête […] comme étant particulièrement apprécié par les auditeurs est la capacité du baladodiffuseur ou de la baladodiffuseuse à faire part de son expérience afin d’illustrer ses propos. Ces éléments rejoignent en fait des caractéristiques propres à l’oral en contexte d’apprentissage : alors que l’écrit comporte assurément des avantages quant à la précision et à la concision des informations que l’on peut transmettre, la parole permet plus facilement de recourir aux allégories, aux récits et à des éléments relationnels pour enrichir l’expérience d’apprentissage. 2020, C. Bélec, Jasons littérature : la baladodiffusion au service des enseignements à distance, Correspondance (site Web), vol. 26, no 1, p. [3].

Dans son nouveau livre fraîchement sorti de l’imprimerie, [un] horticulteur bien connu […] répond aux multiples questions susceptibles de germer dans l’esprit des jardiniers en herbe. Horticulteur et baladodiffuseur […], [il] partage des savoir‑faire qu’ils a éprouvés dans son potager de Boucherville. 2021, La Relève, Boucherville, 20 avril, p. B13.

 (Variante). Rare Baladiffuseur, baladiffuseuse n.

Rem.L’OQLF avait initialement proposé ce terme avec baladodiffuseur, baladodiffuseuse (voir GDT, s.v. balodiffuseur); cette variante ne s’est toutefois jamais implantée dans l’usage, même si on en trouve des traces isolées dans la documentation.

Micro numérique cardioïde à condensateur. Servez-vous-en comme tel ou profitez des trois préréglages DSP inclus pour rapidement trouver la sonorité idéale pour votre projet. Idéal pour baladiffuseur. 2018, Catalogue des Fêtes Long & McQuade, p. 16.

2

n. m. Baladeur numérique qui permet le téléchargement de fichiers audio ou vidéo et de photos.

Télécharger du contenu sur un baladodiffuseur.

Rem.1. Dans ce sens, le mot est attesté uniquement au masculin. 2. Cet emploi est nettement concurrencé dans l’usage par des noms de marques de commerce comme iPod. 3. Parfois aussi relevé dans le reste de la francophonie.

Pour tout savoir sur le milieu de la musique francophone émergente, sur les nouveaux disques, les prochains spectacles, pour découvrir les artistes d’ici et d’ailleurs, écoutez [une émission de radio] du lundi au jeudi à minuit […], naviguez […] et téléchargez en primeur la première émission pour baladodiffuseur! 2005, Canada News Wire (site Web), 8 septembre.

Hier, les téléspectateurs se réunissaient à une heure fixe au salon pour regarder leur émission préférée. Aujourd’hui, ce même contenu peut leur être servi de façon simultanée sur plusieurs chaînes conventionnelles, spécialisées ou payantes , sur DVD, dans Internet ou bien sur une plateforme mobile comme le baladodiffuseur qui les suivra dans leurs déplacements. Et ce, avec ou sans publicité, et moyennant parfois des frais additionnels. 2006, Les Affaires, 13 mai, p. 5.

Le sentier [poétique], aménagé en forêt derrière la chapelle du Village québécois d’antan, est le résultat d’une démarche ayant pour origine l’étude de la poésie en classe de français, passant par l’organisation par les élèves d’une soirée poésie et se terminant par l’exportation des créations poétiques des jeunes dans le sentier, soit par le moyen d’un affichage traditionnel des poèmes sur les arbres ou sur des structures permanentes, ou par l’utilisation d’un baladodiffuseur permettant de voir et d’entendre les élèves en pleine prestation lors de la soirée poésie annuelle. 2009, L’Express, Drummondville, 28 octobre, p. 18.

Pour en savoir plus sur la préparation aux situations d’urgence, les Canadiens peuvent communiquer avec [une agence d’assurance] de leur région ou visiter [un site web], où ils trouveront des conseils utiles et des messages qu’ils peuvent télécharger sur leur baladodiffuseur. 2010, Canada News Wire (site Web), 3 mai.

[…] Projet Blanc [une pièce de théâtre], diffusé en octobre, permettra à une poignée de spectateurs de « vivre le spectacle » grâce à des balado‑diffuseurs. 2011, Le Progrès de VillerayParc‑Extension, 30 août, p. 2.

Sa mémoire auditive aiguë la sert. L’ouïe est son guide, sens qui l’a pilotée à travers ses déambulations autour du monde, toutes antennes dehors. […] Sa plateforme pourrait servir des fins créatrices. Les documentaires sonores s’adaptent aux baladodiffuseurs. Mélanie rêve d’une chronique à la radio mêlant des sons d’ambiance à des anecdotes de voyage. Pourquoi pas? 2018, O. Tremblay, Le Devoir, Montréal, 17‑18 mars, D Magazine, p. 5.

Histoire

1Depuis 2005. Mot‑valise créé par l’OQLF, en octobre 2004, à partir de baladeur, en référence au iPod, et de radiodiffuseur, sur le modèle de radiodiffuseur, télédiffuseur et webdiffuseur, dans le but d’offrir un équivalent français à l’anglais podcaster (v. GDT, s.v. baladodiffuseur). L’OQLF a déjà alors aussi proposé les termes baladodiffusion et baladodiffuser (v. ces mots); le terme balado suit en 2005. Surtout attesté dans la langue soignée, particulièrement à l’écrit, baladodiffuseur, baladodiffuseuse est concurrencé par podcasteur, podcasteuse, adaptation morphologique du terme anglais podcaster, dont l’utilisation est déconseillée par l’OQLF (v. GDT, id.); cette concurrence s’observe aussi en France et dans le reste de la francophonie. La variante baladiffuseur, baladiffuseuse, depuis 2004 (voir GDT, s.v. balodiffuseur). 2Depuis 2005. Découle probablement, par métonymie, du sens précédent. Cet emploi n’est sûrement pas attribuable à l’OQLF, qui précise : « Baladodiffuseur et baladiffuseur […] ne sont toutefois pas des synonymes de baladeur » (v. GDT, id.).

 balado; baladodiffuser; baladodiffusion.

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : mars 2023
Trésor de la langue française au Québec. (2023). Baladodiffuseur, baladodiffuseuse. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/baladodiffuseur-baladodiffuseuse