Recherche avancée

BALADODIFFUSER [baladodifyze]
v. tr. dir.

Rem.

1. Ce verbe est parfois employé absolument, c’est-à-dire sans complément. 2. Parfois écrit avec un trait d’union : balado‑diffuser. 3. La variante baladiffuser a été proposée par l’OQLF (voir GDT, s.v. baladodiffuser), mais n’a jamais pénétré dans l’usage.

  

Diffuser dans Internet des fichiers numériques audio ou vidéo pouvant être téléchargés en vue d’une écoute ou d’un visionnement au moment de son choix, en particulier sur un appareil mobile.

Baladodiffuser de la musique, des fichiers, du contenu audio ou vidéo. Baladodiffuser une émission, une entrevue.

Rem.D’origine québécoise, ce terme est aussi attesté sporadiquement dans le reste de la francophonie.

[…] [un équipementier en télécommunications] tire lui aussi avantage des balados. Dans ses pages […], [cette entreprise] américaine baladodiffuse ses communiqués de presse pour humaniser ses communications. 2005, Les Affaires, 5 novembre, p. 20.

Les amateurs de jeux vidéo, les critiques publicitaires et le grand public ont aimé cette nouvelle annonce […]. Ils la téléchargent, la transfèrent à leurs amis, en font le sujet de leurs blogues et la baladodiffusent. 2006, M. Joel, Le Web selon Mitch (blogue), Infopresse.com (site Web), 6 septembre.

Dans cet âge de l’Internet, le consommateur utilise la musique plus qu’auparavant, que ce soit pour la programmer dans une liste d’écoute, […] la baladodiffuser, la personnaliser, la partager, la télécharger ou simplement pour le plaisir de l’écouter. La révolution numérique a causé un changement complet à la culture […]. 2007, Le Devoir, Montréal, 22 janvier, p. B7.

As‑tu baladodiffusé ton devoir? [titre] Dans la classe d’italien […], il y a des étudiants en science politique, en musique, en communication et en histoire de l’art. Mais ils ont au moins une chose en commun : ils ont tous un baladeur numérique vidéo. Ils en ont besoin pour leurs devoirs. […] Chaque semaine, ils peuvent télécharger sur le site Web de l’Université de Montréal des séquences audio ou vidéo choisies par leur professeur. 2007, La Presse, Montréal, 11 février, p. A9.

C’est comme si c’était quelque chose que les gens avaient en eux et avaient envie de faire. Il y a beaucoup de gens qui avaient le goût de « baladodiffuser » et, face à la situation, un peu en confinement et avec du temps devant eux, ils se lancent dans cette expérience‑là. 2020, Journal de Montréal (site Web), porte-monnaie, 30 avril.

 Baladodiffusé, baladodiffusée adj. Qui est diffusé en baladodiffusion.

Contenu, cours, fichier baladodiffusé. Émission, musique, série baladodiffusée.

Rem.Parfois aussi relevé dans le reste de la francophonie.

À vos iPod... chargez! Les mélomanes munis d’une connexion Internet peuvent se procurer dès aujourd’hui deux podcasts – ou, en bon français, deux émissions radiophoniques baladodiffusées bourrés de musique fraîche […]. 2005, La Presse, Montréal, 9 septembre, arts et spectacles, p. 7.

L’entente ne prévoit rien en matière de baladodiffusion. L’UDA [Union des artistes] se déclare ouverte à entamer des discussions pour trouver une façon de rémunérer adéquatement les artistes dont les émissions seraient baladodiffusées. 2005, Le Devoir, Montréal, 9 novembre, p. B8.

Vous savez qu’une émission est offerte en baladodiffusion, mais vous n’arrivez pas à la trouver dans le répertoire d’iTunes ou d’un autre logiciel? Voici une autre façon de procéder. La technologie derrière les abonnements aux émissions baladodiffusées est le fil RSS, fréquemment utilisé par les sites de nouvelles et les blogues pour distribuer leur contenu. 2006, Protégez‑vous, 1er janvier, p. 36.

Cours universitaires baladodiffusés [titre] Des cours magistraux sont maintenant offerts en baladodiffusion à l’Université de Montréal. [Un] professeur en design industriel […], depuis sa résidence aux îles de la Madeleine, transmet ainsi les informations et enregistrements sur un site Internet, permettant ainsi aux étudiants d’écouter les cours là où ils le désirent. 2006, Métro (Montréal), 1er novembre, p. 7.

Maintenant, les présentateurs de bulletins de nouvelles terminent leur émission en renvoyant les téléspectateurs au complément de nouvelles en webdiffusion et en baladodiffusion (podcasting). Cependant, il y a de grands écarts entre les contenus baladodiffusés francophones et anglophones au Canada. 2009, L. Boily et M. A. Chartrand, Conjuguer avec les médias, p. 78.

« Le public est intimement relié à ce qui se dit sur scène. On peut donner le micro à des gens dans la salle pour qu’ils nous racontent leurs anecdotes », souligne [un humoriste], dont la série baladodiffusée consiste à raconter des histoires de mauvais coups. 2018, La Presse (site Web), Montréal, arts, 26 juin.

 (Dérivé). Rare Baladodiffusable adj. Qui peut être baladodiffusé.

Contenu, émission baladodiffusable.

Rem.Parfois aussi relevé dans le reste de la francophonie.

Le site […] comprend aussi des extraits inédits tirés du matériel de tournage, des galeries de photos exclusives, une capsule baladodiffusable […] de même qu’un blogue de l’animateur. 2006, Infopresse.com (site Web), 24 mars.

Histoire

Depuis 2005. Mot‑valise créé par l’OQLF en octobre 2004 à partir de baladeur et de radiodiffuser, sur le modèle de radiodiffuser, télédiffuser et webdiffuser, dans le but de proposer un équivalent français au verbe anglais to podcast (v. GDT, s.v. baladodiffuser). L’OQLF a déjà alors aussi proposé les termes baladodiffuseur et baladodiffusion (v. ces mots); le terme balado suit en 2005. Surtout attesté dans la langue soignée, particulièrement à l’écrit, baladodiffuser est concurrencé dans la langue courante par l’anglicisme podcaster, adaptation morphologique du verbe anglais to podcast, dont l’OQLF déconseille l’utilisation (v. GDT, id.). Baladodiffusé, baladodiffusée, depuis 2005. Baladodiffusable, depuis 2006. De baladodiffuser, et du suffixe ‑able.

 balado; baladodiffuseur, baladodiffuseuse; baladodiffusion.

Dernière révision : mars 2023
Trésor de la langue française au Québec. (2023). Baladodiffuser. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 20 février 2024.
https://www.dhfq.org/article/baladodiffuser