Recherche avancée

BAIN [bẽ]
n. m.

1

(Emploi critiqué). cour. Syn. de baignoire.

2022, TLFQ, Bain sur pattes [photo].

Bain en fonte émaillée. Bain sur pattes, sur pieds (par oppos. à bain encastré). Emplir, remplir, vider le bain. Nettoyer, laver le bain, le fond, le tour du bain. S’asseoir sur le bord du bain.

Rem.Connu également en France où il semble de nos jours réservé au vocabulaire de l’hôtellerie (p. ex. dans chambre avec bain ou douche).

 VieilliBain(-)tombeau, désignant les premières baignoires modernes, suffisamment grandes pour que l’on puisse s’y allonger.

Eh bien, voilà... le robinet du bain coulait, dit M. Bissonnette... Mais il n’y avait pas d’eau dans la baignoire car la vidange était ouverte... 1942, R. de Roquebrune, Contes du soir et de la nuit, p. 112.

De hautes cheminées d’usine venaient à la rencontre du regard, des clochers noircis, des panneaux-réclames qui dès lors prenaient appui sur les toits. Ils proposaient deux cents chambres avec eau courante... soixante chambres avec bain... des matelas beauty-rest... 1954, G. Roy, Alexandre Chenevert, p. 256-257.

Ce n’est pas non plus le gai lavage de couches à grande eau, à genoux devant le bain, ni l’étendage sous les yeux des femmes-voisines qui ont le sourire satisfait de voir un homme tremper un peu dans le travail d’une femme. 1955, F. Leclerc, Moi, mes souliers..., p. 95.

Mais monsieur, quand on prend un homme, monsieur Gordon qui travaille pour la C. N. R. [= Canadian National Railway], qui gagne soixante-et-dix mille dollars par année, pis qu’un ouvrier a même pas un bain dans sa maison. Pis que ça, c’est pas seulement qu’un, tout Saint-Henri. 1964 env., Montréal, AFEUL, P. Perrault 127 (âge de l’informateur : n. d.).

Ton frère, lui, il est dans la maison rien que le samedi soir, quand il rentre se laver puis qu’il laisse sa couche de crasse tout le tour du bain. 1981, Gr. Gélinas, Les fridolinades 1943 et 1944, p. 300.

Bain d’oiseaux : petit récipient qui sert de baignoire aux oiseaux.

2

VieuxBain d’orage : baignoire équipée d’une douche; douche.

2023, TLFQ, Bain d'orage [photo].

Le plombeur devra préparer et mettre en place un water closet à patente avec citerne [...]; aussi un bain de corps et un bain d’orage avec tous les champlures et leviers [...]. 1853, Québec, BAnQQ, gr. J. Petitclerc, 12 mars, p. 7.

Magnifique chambre à louer [...]. [...] eau chaude, bain d’orage. 1900, La Presse, Montréal, 16 octobre, p. 6 (annonce).

3

Bain tourbillon : grande baignoire équipée d’un dispositif spécial qui permet de propulser sur le corps des courants favorisant la détente, la relaxation.

Prendre un bain tourbillon : se plonger dans une telle baignoire, en faire usage.

Rem.En France, on appelle cette baignoire jacuzzi (du nom d’une marque déposée).

J’ai : un bain tourbillon, une piscine (oui! oui!), un programme de conditionnement personnalisé (je me surveille un peu), un équipement moderne de culture physique [...]. 1975, Montréal-Matin, 23 avril, p. 25 (annonce).

Que font-ils au ymca? Ils nagent, ils vont au sauna, ou se laissent détendre au bain tourbillon. Ils font du jogging ou de la musculation [...], bref ils s’adonnent à une activité qui a des effets positifs sur leur santé. 1985, La Presse, Montréal, 14 avril, p. 6.

4

Bain-sauna : cabine, local conçu spécialement pour que l’on puisse y prendre des bains de vapeur sèche ou humide à la manière finlandaise; le bain lui-même.

Piscine avec bain-sauna. Prendre un bain-sauna.

 Établissement commercial où l’on peut prendre de tels bains.

Aller au bain-sauna.

Rem.On dit aussi tout simplement sauna, comme en France.

Luxueux triplex. Logement du bas comprend : salon salle à dîner combinés, dinette, cuisine moderne, 4 chambres, 2 salles de bain, magnifique salle de jeu. Au sous-sol : 2 autres chambres, bain-sauna. 1975, La Presse, Montréal, 29 avril, p. G6 (annonce).

Histoire

1Depuis 1768 (ASQ, Séminaire 152, no 70 : la cuve du bin [sic]). Hérité de France; attesté dans la langue générale depuis 1525 (v. RobHist) mais plus guère en usage de nos jours (v. Logos 1976 : « rare [...] on dit plutôt, selon les cas, baignoire ou tub »; absent de PRobert 1993). 2Depuis 1853. D’après l’anglais shower(-)bath (v. OED et Random 1983). 3Depuis 1975. D’après l’anglais américain whirlpool bath (v. WebsterW 1988; v. aussi OED-Suppl 1986, s.v. whirlpool). 4Depuis 1975. D’après l’anglais sauna bath (v. OED-Suppl 1982, s.v. sauna).

Version du DHFQ 1998
Pour poursuivre votre exploration du mot bain, consultez notre rubrique En vedette.
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Bain. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/bain