Recherche avancée

AVIONNERIE [avjɔnʀi]
n. f.

  

Usine de construction d’avions et de divers autres engins aéronautiques.

 Science, industrie de l’aéronautique.

Rem.1. Connu en France, mais d’un usage plus limité (voir Histoire). 2. Terme recommandé par l’OQLF (voir OLF-Avis4, nos 153 et 154).

Ce sont les mêmes gens qui ont un racket formidable dans les mains et qui garde (sic) encore à l’école d’avionnerie 22 professeurs pour 67 élèves. 1946, A. Barrette, dans C. Black, Duplessis, t. 2, 1977, p. 30 (lettre).

[...] les forces de l’air avaient octroyé à l’avionnerie Boeing un contrat de $300 millions en vue de la mise au point et de la fabrication du dernier-né des projectiles de type Bomarc [...]. 1959, Le Devoir, Montréal, 23 mars, p. 1.

Puis vint l’idée de construire un avion-amphibie pour lutter contre les feux de forêt et épandre les insecticides. Ces arrosoirs célestes, baptisés-CL-215, demeurent encore aujourd’hui la principale contribution de l’avionnerie québécoise à l’aéronautique internationale. 1978, L’Actualité, novembre, p. 68.

Par méton.Les avionneries : les titres négociables de l’industrie de l’aéronautique.

Les valeurs industrielles étaient généralement à la hausse sur le Curb aujourd’hui [...]. Abitibi, Consolidated et Fraser Young Trusts montèrent, tandis que les avionneries et les pétroles étaient fermes. 1938, Le Soleil, Québec, 15 décembre, p. 14.

Histoire

Depuis 1938 (dans un emploi métonymique). Attesté également en français de France (dès 1890), mais relevé surtout dans des ouvrages à caractère technique ou encyclopédique (v. TLF et GuilbAv 128-129), ce qui explique sans doute que le mot soit présenté comme un canadianisme dans plusieurs dictionnaires actuels (v. p. ex. PRobert 1993) et qu’il ait été considéré (à tort) comme une création d’origine proprement québécoise par certains observateurs du langage (v. p. ex. Dagenais1-2, OLF-Can, VinFr 369).

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Avionnerie. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/avionnerie