Recherche avancée

AVANT-MIDI [avɑ̃midi]
adv. ou n. m. ou f. invar.

Rem.

Variante graphique : (dans les documents anciens) avant midi.

I

adv.

1

(Ancienn., général. associé à une datation dans des documents notariés, relations de voyage, etc.). Avant l’heure de midi; pendant la partie de la journée comprise entre minuit et midi.

Enfin on cria tant Noé qu’il vint, et eumes nouvelles de France le jour de l’Ascension avant midi. 1609, M. Lescarbot, Histoire de la Nouvelle France, p. 628.

[…] au moyen de quoy et du dit engagement le sieur de la Salle sest réciproquement obligé, et oblige envers le dit Thoulonnier, de le fournir de canot, vivres et équipage nécessaire au dit voyage, et luy payer de gages la somme de quatre cents livres tournoys, à commencer du jour de leur départ de ce lieu pour le dit voyage, et finir au vingtième octobre de lannée prochaine 1670. Fait et passé au dit Montréal, en la maison du dit sieur de la Salle, lan 1669 le premier jour de juillet, avant midi. 1669, Engagement de Charles Thoulonnier au service de Cavelier de la Salle, P. Margry (éd.), Découvertes et établissements des Français dans l’ouest et dans le sud de l’Amérique septentrionale, t. 1, 1879, p. 106.

Et le onzième jour de décembre mil sept cent quatre-vingt-quinze avant-midi, est comparu [sic] devant le notaire à Montréal soussigné, dame Marie-Anne Tison [...]. 1795, R. W. McLachlan, Mémoires et comptes rendus de la Société royale du Canada, 1906, vol. 12, no 2, p. 278.

2

Mod.(En appos. à une indication de jour). Pendant la partie de la journée qui va du matin jusqu’à midi.

Demain, lundi avant‑midi. Le lendemain avant‑midi. Les samedis avant‑midi.

SYN. matin ou, plus rarement, au matin.

 (Absol.). Fam.

Qu’est‑ce que tu fais avant‑midi?, ce matin.

 matin.

Enfin, le samedi avant‑midi, le vent, ayant gagné Nord-Est, envoie des vagues toujours croissantes contre le rocher sur lequel est attaché notre canot, et nous fait craindre que, si nous différons encore, nous ne puissions plus le mettre à l’eau aisément. 1851, L. Cadieux (éd.), Lettres des nouvelles missions du Canada 1843‑1852, 1973, p. 756.

Le feu s’est déclaré hier avant-midi dans une maison, rue Champlain. 1881, Le Nouvelliste, Québec, 11 avril, p. [3].

Ça, c’étaient des contes, ça durait de... Souvent, il [le conteur] commençait ça le samedi soir et puis il terminait le dimanche, dimanche avant‑midi. 1965, Ferme-Neuve (Antoine-Labelle), AFEUL, N. Lafleur et L. Ouellet 56 (âge de l’informateur : 69 ans).

Ça commence d’être dense et chaud parce que les gens arrivent toujours plus nombreux à l’heure du dîner pour prendre la bière et le spaghetti à bon prix. Les gars louches d’avant‑midi sont partis. On se sent maintenant coincé par le monde ordinaire. 1974, N. Brossard, French kiss, p. 90.

Elle reste donc là, non loin de la porte, et dit : – Pa [= papa], j’ai pensé à ce que tu disais avant‑midi par rapport au partage... 1987, V.‑L. Beaulieu, L’héritage, t. 1, p. 333.

[Un] groupe de 14 représentants de divers comités du CIO débarque à Québec le 21 septembre 1994 au soir, après quelques jours de visite à Salt Lake City. […] Le lendemain avant‑midi, à l’hôtel de ville de Québec, le comité organisateur […] sort l’artillerie lourde pour gagner des points. 2020, G. Piedbœuf, Québec 2002 : la déception olympique, Récits numériques, Société Radio-Canada (site Web), 12 juin.

Le premier accident est survenu dimanche avant‑midi lorsqu’un motocycliste […] a perdu la vie sur la route 25 entre La Tuque et Wemotaci. 2020, Énergie Mauricie 102.3 (site Web), Trois-Rivières, 8 septembre.

Vieux(En fonction adj.). Se dit des heures comprises entre le matin et midi.

Bureau ouvert de neuf heures avant-midi à quatre heures après-midi.

II

n. Partie de la journée qui va du matin jusqu’à l’heure de midi, considérée tantôt dans sa durée, tantôt dans son contenu.

À dix heures de l’avant‑midi ou vieilli dans l’avant‑midi. Cet avant‑midi. Dans l’avant‑midi, en avant‑midi, l’avant‑midi. Au début de l’avant‑midi, en fin d’avant‑midi. Passer son avant‑midi à lire. Deux avant‑midi par semaine. Un bon avant‑midi de travail, d’ouvrage.

Rem. On emploie aussi matin (ce matin, à dix heures du matin) et, dans la langue soignée, matinée (dans la matinée, passer la matinée à lire, etc.).

Lundi de bonne heure, le même homme revint dir[e] au Curé de ne point faire de préparatifs de l’enterrement, parce qu’à son retour il avoit trouvé sa femme assise dans son fauteuil et n’ayant aucun désir d’être enterrée[.] Il ajouta que revenue de sa léthargie, elle avoit déclaré qu’elle s’étoit sentie ensevelir et placer sur les planches, mais qu’il lui avoit été impossible de parler ni de donner aucun signe de vie avant le dimanche dans l’avant‑midi. 1815, Le Spectateur, Montréal, 25 avril, p. [1].

À la maison de Samuel Gerrard, Ec[uye]r, sera vendu jeudi prochain, le 17 du courant et les jours suivants, chaque jour à dix heures de l’avant‑midi, jusqu’à ce que le tout soit vendu, tout ses meubles de ménage, formant les plus belles collections d’articles utiles et de gout qui aient jamais été offertes en vente publique à Montréal […]. 1816, Le Spectateur canadien, Montréal, 14 octobre, p. [3].

Dites moi s’il vous plait pour quoi on voit toujours tant de Scandales dans les environs du Fauxbourg [sic] St. Roch, n’est‑il pas au pouvoir de Mrs. les Juges a paix d’y remédier : le 17 du présent j’ai surpris un Vieillard de 59 ans avec une Prostituée dans les prairies de Madame Lie. Cette prostituée demande son pain l’avant midi et coure [sic] les prairies l’apres midi [...]. 1817, Le Canadien, Québec, 26 juillet, p. 27.

Un nouveau matin se leva. Gris, terne, lourd. Le temps était doux. Au lever, une petite étoile brillait encore entre deux pins qui disparut dès qu’on l’aperçut. […] D’abord, dans l’avant‑midi, des flocons de neige tombèrent, clairsemés, comme retenus encore dans les fonds brouillés du ciel. 1932, D. Potvin, La robe noire, p. 143.

De plus, la farine d’avoine est considérée comme une grande productrice d’énergie, de cette sorte d’énergie qui ne se fatigue pas et qui aidera votre famille à supporter ces longs avant‑midi à l’école ou à l’ouvrage. 1943, J. Laforest, Pierrot Latulipe, [p. 15] (radio).

(Acadie). Là, il se couche puis il dort; puis toute l’avant‑midi, son père a pas voulu qu’ils faisiont de train pour pas le réveiller. Ils l’ont laissé dormir toute l’avant‑midi. 1954, Maisonnette (Gloucester, Nouveau-Brunswick), AFEUL, L. Lacourcière 1889 (âge de l’informatrice : 73 ans).

Ils s’en vont dans le bord de la forêt, là, s’assire au bord du petit ruisseau [...], puis il se lave comme il faut puis je sais pas quelle avant‑midi qu’il avait faite, mais il avait fait une belle avant‑midi parce qu’ils ont été là longtemps. 1954,Les Éboulements (Charlevoix-Ouest), AFEUL, L. Lacourcière 2000 (âge de l’informateur : n. d.).

La Bonne Affaire [une librairie] semblait connaître une avant‑midi particulièrement achalandée [...]. 1989, Y. Beauchemin, Juliette Pomerleau, p. 366.

C’est durant l’avant‑midi de jeudi dernier que Domtar a inauguré sa deuxième turbine-alternateur (TA‑2) d’une puissance de 18 MW à son usine de Windsor. 2017, L’Étincelle, Windsor, 30 août, p. 3.

Histoire

I1 Depuis 1609 jusqu’au milieu du XIXe s. (avec trait d’union depuis 1795). A eu cours en France aux XVIIe et XVIIIe s., alors qu’il était d’usage chez les notaires de compléter leurs datations par l’ajout de avant()midi ou de après()midi (v. Fur 1690‑1727 et Trévoux 1771, s.v. midi). Répertorié depuis Monet 1636 (s.v. midi), avec précision sur son statut d’adverbe de Fur 1690 à Trévoux 1752 (s.v. avant-jour, avant‑midi). 2Depuis 1851; découle de I.1; cp. l’emploi similaire de après‑midi en français, attesté au Québec depuis 1764 (dans La Gazette de Québec, 2 août, p. 3 : partit hier après midi pour Niagara).

IIDepuis 1815. Attesté en France depuis Monet 1636 (s.v. midi), mais généralement passé sous silence dans les dictionnaires jusqu’à la seconde moitié du XIXe s.; répertorié sans mention particulière dans Larousse 1866, Besch 1892 et TLF. L’emploi est toujours connu en France, mais il y est nettement moins fréquent qu’au Canada et qu’en Belgique (v. TLF, HanseDiff1), ce qui explique pourquoi la plupart des dictionnaires actuels ne le signalent qu’à titre de régionalisme (v. notam. PLar 2021 et PRobert 2021). Le genre féminin n’est attesté qu’au Canada; cp. après‑midi qui connaît les deux genres en France (v. PRobert 1993) comme au Canada.

Dernière révision : décembre 2022
Trésor de la langue française au Québec. (2022). Avant-midi. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 24 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/avant-midi