Recherche avancée

ASSORTI, ASSORTIE [asɔʀti]
adj.

  

(Dans le voc. du commerce, notam. de l’étiquetage). Qui est varié, de toutes sortes.

Couleurs, saveurs, grandeurs, tailles, grosseurs assorties, prix assortis. Beurre assorti, tomates, confitures, assorties, ananas assortis.

Rem.Cet emploi a également cours en français de France, mais uniquement dans le domaine culinaire : des hors-d’œuvre, des fromages, des desserts, des apéritifs assortis, un bouquet (de fines herbes) assorti.

Tout le magasin apartenant à la dite société, consistant en marchandises assorties convenables au païs sera vendu publiquement par Messieurs Melvin & Wills, à la maison de Mr. Jean Renaud, à la Basse-ville. 1778, La Gazette de Québec, 26 mars, p. 3.

Blouses, manches longues et manches courtes. Nuances assorties. 1949, Le Soleil, Québec, 2 novembre, p. 8 (annonce).

Broadcloth [« sorte de tissu »] assorti, toujours populaire, plus de 20 couleurs. 1991, Le Soleil, Québec, 6 mars, p. C4 (annonce).

 Assortiment n. m. (Dans le voc. du commerce). Vieux Ensemble des marchandises, de tous genres, d’un magasin.

L’immense assortiment d’un magasin.

Rem.En français de France, le mot a le sens plus restreint de « collection, fonds de marchandises de même sorte », comme dans assortiment de dentelles, de soieries (v. p. ex. PRobert 1993).

Histoire

Depuis 1778; d’après l’anglais assorted « consisting of various kinds or sorts : miscellaneous, heterogeneous » (v. Webster 1986 et OED-Suppl 1972). Assortiment « ensemble des marchandises, de tous genres, d’un magasin » (1896-1913) est probablement un emprunt sémantique de l’anglais assortment « an assorted set of various things (as an assortment of goods) » (v. OED). 

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Assorti, assortie. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/assorti-assortie