Recherche avancée

ARBORITE [aʀbɔʀajt]
n. m. ou f.

Rem.

1. Parfois prononcé [aʀbɔʀit]. 2. Souvent écrit avec majuscule à l'initiale avant 1960 : Arborite.

  

Matériau stratifié revêtu d’une résine synthétique, résistant et facile d’entretien, dont on recouvre diverses surfaces; surface ainsi recouverte.

2022, TLFQ, Comptoir de salle de bain en arborite [photo].

Table, comptoir, armoire en arborite, d’arborite. Poser, coller de l’arborite, une feuille d’arborite.

C’est un des nouveaux matériaux de construction déjà disponibles que LaSalle offre à l’industrie de la construction. Notre division technique se fera un plaisir de renseigner les architectes, entrepreneurs et proprétaires [sic] sur les propriétés de la planche Arborite. 1946, Architecture, novembre, p. 32 (annonce).

Table rallongeable [...] recouverte en « Arborite » à l’épreuve des chocs, de la chaleur, des taches, etc. 1957, L’Événement, Québec, 6 juin, p. 30 (annonce).

Les habiles artisans [...], pour exécuter ces modèles de bon goût, ont su combiner la richesse du noyer aux qualités pratiques de l’Arborite qui forme le dessus de ces meubles. 1960, Le Nouvelliste, Trois‑Rivières, 5 janvier, p. 2 (annonce).

Milienne s’écarta de la fenêtre, essuya l’arborite de la pentrie [= pantry « comptoir, plan de travail »], ouvrit une main et y jeta les saletés qu’avait ramassées le linge. 1971, V.‑L. Beaulieu, Les grands-pères, p. 15.

Phonse se précipita vers le poêle, s’empara du percolateur qu’il déposa directement sur la table d’arborite qui avait remplacé la table d’érable vendue pour une bouchée de pain à un encanteur, puis il décrocha une tasse dans l’armoire et la remplit d’un café brun, épais et fumant. 1974, A. Major, L’épouvantail, p. 149‑150.

Avant toute chose, j’ai d’abord troqué mon bureau de palettes pour un vieux bureau en métal que j’ai transformé. Pour y arriver, j’ai utilisé une peinture pour métal de couleur noir mat et j’ai changé le dessus en stratifié ou, comme dirait l’autre génération, en arborite. 2017, Le Charlevoisien, Baie‑Saint‑Paul, 30 août, p. 12.

Lors d’une désinfection sporicide (ex. : spores du C. difficile), rincer les surfaces de métal, d’arborite et de caoutchouc après le temps de contact recommandé afin d’éviter leur détérioration. 2019, C. Duchesne, Guide de prévention des infections dans les résidences privées pour aînés, p. 34.

Histoire

Depuis 1946. De l’anglais Arborite, nom d’une marque déposée (v. Canadian Trade Index, 1987, p. H10).

Dernière révision : octobre 2021
Trésor de la langue française au Québec. (2021). Arborite. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 12 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/arborite