Recherche avancée

ARACHIDE [aʀaʃid]
n. f.

1

Fruit, graine comestible de la plante du même nom.

2017, Anonyme, Arachides en écale [photo], CC0 Domaine public. https://pxhere.com/fr/photo/793748

Huile d’arachide. Arachides salées, non salées. Arachides en écales. Être allergique aux arachides

SYN. rarecacahuète.

 peanutpistache.

Rem.1. D’abord usité surtout dans la langue soignée (souvent recommandé pour remplacer peanut), le mot s’est peu à peu répandu dans l’usage courant. 2. Usité également en France, mais d’emploi plus limité (voir Histoire); le mot usuel en France est cacahuète.

Les noix valent de 7 à 13c, les noisettes, de 7 à 10c. Les noix du Brésil, de 11 à 12c et les pecan, de 8 à 9c. Les arachides (peanuts) se vendent de 8 à 9c. 1886, L’Étendard, Montréal, 5 juillet, p. [2].

Grâce aux fonds perçus par le tirage de certificats d’épargne qui se fera le 15 novembre, l’Unité du Bien-Être de Shawinigan a mis à la poste, mardi, 418 cadeaux de Noël adressés à nos militaires en service actif outre-mer. Chaque colis comprend : 2 barres de chocolat, 3 sacs d’arachides, 2 paquets de gomme à mâcher, 1 brosse à dents, un tube de pâte à dents […]. 1944, L’Action catholique, Québec, 10 novembre, p. 2.

Petit jeu de pinottes. On prend deux petits plats, un rempli d’arachides disons, pis un autre placé disons à vingt pas, vide. On prend un couteau, pis on prend une peanut, une arachide, ça fait pareil, pis on essaye de la rendre dans le petit plat vide, pis jusqu’au moment si on l’échappe on ramasse la peanut pis on continue jusque dans le petit plat jusqu’à temps qu’on les ait toutes ramassées. 1968, Rimouski, AFEUL, Y. Rhéaume 606 (âge de l’informatrice : n. d.).

Selon un pédiatre, l’accident le plus fréquent et le plus dangereux chez les bébés est maintenant l’aspiration de petits corps étrangers : épingles à couche, pièces de monnaie, débris de jouets, bijoux, bonbons durs et arachides en écailles. 1979, Protégez‑vous, vol. 7, no 10, p. 5.

« On sait aujourd’hui qu’une personne allergique sur cinq peut espérer avoir une rémission naturellement. » Il met toutefois « un gros bémol » : tout dépend de la façon dont l’allergie a commencé. Un enfant qui a fait un choc anaphylactique sévère après avoir mangé des arachides a peu de chance de voir son problème disparaître tout seul. 2018, A. Perron, Le Soleil, Québec, 2 juin, p. M6.

2

Beurre d’arachide(s) : préparation grasse et onctueuse obtenue à partir de graines d’arachides torréfiées et moulues auxquelles on ajoute souvent de l’huile hydrogénée, appréciée surtout en tartines.

2021, Karolina Grabowska, Beurre d'arachide [photo], 2021, Karolina Grabowska, Beurre d'arachide [photo], Pexels. https://www.dhfq.org/sites/dhfq.org/files/2022-11/pexels-karolina-grabowska-6659904.jpg

 Beurre d’arachide croquant (par oppos. à crémeux), dans lequel ont été incorporés des morceaux de graines d’arachides.

Rem.D’abord usité surtout dans la langue soignée, beurre d’arachide(s) s’est peu à peu répandu dans l’usage courant; dans la langue familière, on dit plutôt beurre de peanut.

On vient de mettre en opération à Kokomo dans l’Indiana une manufacture de beurre d’arachides (pea-nuts). MM. Lane Brothers, de cette place, après plusieurs années d’expérimentation ont trouvé un procédé de fabrication de beurre de pea-nuts qui fait concurrence au beurre de ferme et se vend 15c la livre. 1898, Le Prix courant, Montréal, 23 décembre, p. 1698.

Bulletin d'épicerie de Goodwins [titre] […] Provisions […] Beurre d’arachide (peanut), en grosse quantité, la livre .20. 1915, Le Devoir, Montréal, 12 mai, p. 5.

Le beurre d’arachide, appelé généralement dans le commerce « peanut butter », renferme en moyenne 27.45 pour cent de protéine et 47.58 pour cent de matières grasses; il est donc plus nourrissant que le beurre de lait, quoique peut-être moins digestible, le gras provenant des céréales résistant plus à l’action des sucs gastriques que celui du lait et de ses produits. 1917, La Presse, Montréal, 13 septembre, p. 4.

Chaque goûter doit contenir une sandwich substantielle [sic], une boisson rafraîchissante et un dessert : l’un quelconque de ceux mentionnés ci‑dessous, avec un verre de lait ou une tasse de chocolat chaud constitue un goûter léger et complet : […] Sandwiches au pain de beurre d’arachides, beurrées, petit gâteau à l’orange, pomme. 1921, La Canadienne, vol. 3, no 1, p. 33.

Les médecins recommandent le beurre d’arachides comme un des produits le plus nourrissant qu’une personne peut manger. 1930, La Presse, Montréal, 18 janvier, p. 40 (annonce).

– Lucie : [...] elle nous avait fait manger des canapés au beurre de peanuts. – Mathilda : Quel langage! [...] Lucie, veux-tu me faire plaisir et dire du beurre d’arachides? – Lucie : Chariot! on sait plus quoi dire! D’abord les peanuts, on sait plus si c’est des arachides, des pistaches ou des cacahuètes... ça fait que peanut ça règle la question [...]. 1958, O. Légaré, Zézette, 20 septembre, p. 8‑9 (radio).

Essayez les bâtonnets de céleri trempés dans du beurre d’arachide ou un autre beurre de noix, ou dans de l’houmous pour absorber encore plus d’électrolytes (en plus de protéines énergétiques et d’une bonne graisse végétale). 2020, Fleurir : un esprit sain dans un corps sain, vol. 4, n3, p. 39‑40.

Histoire

1Depuis 1886; de arachide « plante tropicale (Papilionacées) dont les fruits se développent sous terre ». Cet emploi figure dans PRobert (depuis 1967) ainsi que dans Robert 1985, mais il y est donné comme limité à la langue commerciale (absent de tous les autres dictionnaires consultés). Le mot est par ailleurs courant dans les parlers français d’Afrique (v. IFA, où l’on précise que cacahuète « est peu usité dans ce sens »), mais il n’y a pas de lien historique direct entre cet usage africain et l’usage canadien. 2Depuis 1898; d’après l’anglais nord-américain peanut butter. Originaire des États‑Unis, ce produit est également commercialisé en France sous le nom de pâte d’arachide ou de beurre de cacahuète (tout au moins dans la langue de l’étiquetage).

Dernière révision : mars 2024
Trésor de la langue française au Québec. (2024). Arachide. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 16 juillet 2024.
https://www.dhfq.org/article/arachide