Recherche avancée

ANNEXE [anɛks]
n. f.

  

Appareil de chauffage d’appoint fonctionnant général. au mazout, qui était, à l’origine, rattaché à une cuisinière.

Annexe à l’huile, au bois.

Rem.Autrefois, l’annexe était souvent utilisée comme source principale de chaleur dans les logements, les maisons de dimensions modestes.

 chaufferette (sens 1); fournaise (sens 3); poêle (sens 1).

Poêle à gaz « Guerney » avec annexe pour bois et charbon, en bon état. 1940, La Tribune, Sherbrooke, 22 octobre, p. 2 (annonce).

Fournaises « Coleman » neuves et usagées, grosse fournaise [de] cave, poêles, annexes, box-stoves [...]. 1960, Le Nouvelliste, Trois-Rivières, 4 janvier, p. 16 (annonce).

[...] la vieille bouilloire que Bernadette plaça bien vite sur l’annexe au bois de la cuisinière électrique. 1981, R.‑G. Bujold, La sang-mêlé d’arrière-pays, p. 114.

« Selon toute vraisemblance, une déflagration serait à l’origine des flammes […]. Le camp était doté d’une cuisinière au propane, d’une annexe à l’huile et d’un poêle à bois. L’enquête devrait permettre de déterminer les circonstances exactes de la tragédie. » 1999, H. Michaud, Le Soleil, Québec, 8 janvier, p. A5.

Plusieurs ménages québécois sont tourmentés par le prix du mazout qui tourne actuellement autour de 75 ¢ le litre. […] ils s’interrogent sur l’opportunité de changer leur appareil de chauffage ou de le convertir. […] [Une] technicienne en chauffage […] propose, de son côté, le jumelage de l’annexe au bois à haut rendement de marque Caddy à la fournaise au mazout. Cela, au prix de 3000 $. 2006, G. Angers, Le Soleil numérique (site Web), Québec, 16 août.

Histoire

Depuis 1940. Découle sans doute d’une innovation sémantique à partir du sens général du mot en français. Annexe au sens d’« appareil de chauffage » n’est pas attesté dans le français de référence, mais cet emploi participe au sémantisme général qu’exprime ce mot depuis le XIVe siècle; cp. notamment le sens de « ce qui est relié accessoirement à une chose principale », attesté depuis le XVIe siècle (v. FEW annexus 24, 607b). L’anglais annex a été emprunté au français à la même époque avec le même sens (« something annexed; an adjunct, accessory », v. OED, s.v.). On trouve bien une attestation d’annex à propos d’un appareil de chauffage en anglais nord-américain, dans Craigie (s.v., citation de 1888 : [...] an excellent Magee Range with copper-boiler annex), mais il semble s’agir d’une coïncidence. En effet, le mot annex est défini de façon générale par « an appendage or addition » et marqué « humorously ». On ne trouve aucune trace de l’existence réelle du sens d’« appareil de chauffage » en anglais.

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : mars 2021
Trésor de la langue française au Québec. (2021). Annexe. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 15 avril 2024.
https://www.dhfq.org/article/annexe