Recherche avancée

ANCHET [ɑ̃ʃɛ] ou  ACHET [aʃɛ]
n. m.

Rem.

Variantes graphiques : anchè, anchaisâchet.

  

Région. (surtout à partir de Québec et jusqu’en Acadie). Ver de terre, utilisé notam. comme appât pour la pêche.

2022, TLFQ, Anchet [photo].

Rem.Partout ailleurs au Québec, on emploie le mot ver (de terre), sauf dans des régions de peuplement acadien où l’on utilise aussi laiche.

 laiche.

On allait là [dans les vestiges d’une ancienne poudrière] piocher des vers pour pêcher à l’anguille; ce n’est que là et dans le vieux cimetière qu’on trouvait des gros anchais d’adon pour nous faire des suçons pour appâter l’anguille. 1938, Chicoutimi, dans V. Tremblay, Mémoires de vieillards, no 269, p. 4.

L’été, y a la pêche, itou. Pas des grands enfants-de-chienne de voyages de pêche avec des gréments qui coûtent les yeux de la tête, non; une ligne, un hin [= ain « hameçon »], une cale de plomb ou ben une vieille vis, pis tu te coupes une parche dans les saint-michel [« petits sapins »] le long d’la riviére, pis t’appâtes avec des anchès. 1979, R. Levesque, Le Vieux du Bas-du-Fleuve, p. 17.

Tout appât fixé à un hameçon (p. ex. un insecte). (PPQ 1553).

 (Variantes). Lachet, lâchet ou lanchet. (GPFC, PPQ 1553, Lavoie 797).

Histoire

Depuis 1903 (BPFC 2/4, p. 118). Héritage des parlers de France; relevé dans le Nord-Ouest, l’Ouest et le Centre de la France, où il est attesté depuis la fin du XVe s. sous la forme achet, plus tardivement sous celle de anchet (v. RoqVigne 445, FEW esca 3, 244b, ALQ 465, ALIFQ 468). La forme achet est attribuable à une variation dans la prononciation de achée, lui-même relevé dans les dictionnaires depuis Thierry 1564 mais signalé comme régional, vulgaire ou limité à la langue des pêcheurs depuis Ménage 1694 (v. aussi FEW id., Raymond 1835, Larousse 1866-1898, TLF et Robert 1985). Lachet (relevé en Anjou et dans le Poitou, v. FEW id., RézOuest1 et Alo 465) et lanchet résultent de l’agglutination de l’article dans l’achet et l’anchet.

Version du DHFQ 1998
Trésor de la langue française au Québec. (1998). Anchet ou achet. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 4 décembre 2023.
https://www.dhfq.org/article/anchet-ou-achet