Recherche avancée

AIGUISEUR, AIGUISEUSE [eɡizœʀ, eɡizøz]
n.

Rem.

Le féminin aiguiseuse a uniquement été relevé au sens 2 dans la documentation consultée.

1

Vieilli et rare Aiguiseur (de, à crayon(s)) n. m. Syn. de aiguise-crayon.

Rem.1. Comme en France, on emploie aussi taille-crayon au Québec en ce sens, surtout dans la langue soignée. 2. Cet emploi a parfois été critiqué au profit de taille-crayon (voir Dagenais1‑2).

Pour se pourvoir de tout ce qui est nécessaire à l’usage des enfants devant aller à l’école […] Aiguiseurs de crayons, 1 c[ent], 5 c[ents], 10 c[en]ts. 1897, La Presse, Montréal, 1er septembre, p. 3 (annonce).

C’est le petit aiguiseur à crayons qui se trouve aujourd’hui dans tous les bureaux. Ce n’est pas là évidemment un instrument proprement industriel ou même très dangereux. […] Nous savons tous comment est construit ce petit instrument à aiguiser les crayons. L’aiguiseur circulaire, actionné par une petite manette, est entièrement entouré d’une coquille de celluloïde ou de mica. Cette coquille recueille les rognures et protège les doigts de l’usager. 1937, La Sentinelle, Arvida, 9 juillet, p. 4.

Les objets usinés, comme les chaises pivotantes, les extincteurs chimiques, les aiguiseurs de crayons sont soumis à des épreuves soigneusement préparées par les techniciens. 1961, La Presse, Montréal, 11 octobre, p. 16.

Cahiers – Plumes ordinaires et à bille – Crayons ordinaires et couleurs – Aiguiseurs – Gommes à effacer […]. 1967, La Tribune, Sherbrooke, 18 août, p. 5 (annonce).

Il serait ravi d’un aiguiseur de crayon électrique qu’on pose où l’on veut et qui fonctionne avec des batteries; ou un assortiment de tubes de toutes longueurs pour les ciseaux, le pinceau à colle, la règle, les crayons, les pince-feuilles, etc. 1975, L’Écho de Louiseville, 3 décembre, p. 13.

 (Variante). Vieux et rare Aiguiseur-crayon.

Petits aiguiseurs-crayons [/] Petits aiguiseurs-crayons No 5582 do[u]z. sur cartes[.] 1928, Le Progrès du Saguenay, Chicoutimi, 30 juillet, p. 5 (annonce).

[…] (boîte à crayons, aiguiseur crayon, multiplicateur) […]. 1955, Le Nouvelliste, Trois-Rivières, 22 septembre, p. 6 (annonce).

Plais. et rare  Aiguiseur (de crayons (à mine)) n. m. Personne qui taille les crayons en pointe.

Ceux qui croyaient [le politicien] trop hautain pour s’intéresser aux modestes prébendes du pouvoir sont détrompés. Il viendra à Montréal et décidera une fois pour toutes qui doit nommer les laveurs de crachoirs du Palais de Justice, les tourne-clefs de la prison commune, les garçons d’ascenseur, les messagers, les portiers, les balayeurs, les aiguiseurs de crayons, tous ces modestes fonctionnaires qui sont les piliers d’un gouvernement bien constitués [sic]. 1937, Le Canada, Montréal, 19 octobre, p. 2.

À seize ans, lorsque j’étais aiguiseur de crayons et colleur de timbres-poste dans un bureau, et que je rêvais de devenir un jour chroniqueur sportif, je lisais religieusement les chroniques d’Elmer Ferguson dans le défunt « Herald »… 1963, M. Desjardins, Le Petit Journal, Montréal, p. A‑76.

Malheureusement les artisans ont déjà été récompensés mardi soir au Métropolis [salle de spectacle] en circuit fermé. Je parle bien sûr des pousseux de kodak, des tireurs de fils électriques, des noircisseurs de papier et des aiguiseurs de crayon. 1993, N. Petrowsky, La Presse, Montréal, 26 septembre, p. A5.

Après mûre réflexion, je qualifiai mon jeu général de pourri à l’os et envisageai une retraite doublée d’une carrière d’analyste/statisticien/aiguiseur de crayons à mine. 2005, J. Dion, Le Devoir, 13 septembre, p. B6.

Jim part donc avec toutes ces chroniques déjà publiées sous le bras et se présente successivement au Montreal Star et The Gazette pour y dénicher un emploi de journaliste. Il quittera bredouille mais avec un petit regret, celui de ne pas avoir proposé ses services pour d’autres postes. « J’aurais pu me proposer comme aiguiseur de crayons et être ainsi sur place jusqu’à ce que l’occasion se présente », blague-t-il avec un fond de sérieux. 2018, S. Poisson, Avenir de l’Est, Pointe-aux-Trembles; Montréal-Est, avril, édition spéciale 60 ans, p. 18.

2

Aiguiseur, rare aiguiseuse (de, à patins) n. Appareil, instrument servant à aiguiser les lames des patins.

 aiguise-patins (s.v. aiguiser, sens II).

C’est maintenant le temps de faire aiguiser vos patins sur notre nouvel aiguiseur à patins, modèle 1935, fonctionnant sur le long. 1934, La Tribune, Sherbrooke, 11 décembre, p. 5 (annonce).

Cette année le club présenta à ses petits protégés, un ensemble de gymnase extérieur et un aiguiseur de patins, le tout d’une valeur de plus de cinq cents dollars. 1960, L’Étoile du Nord, Joliette, 28 décembre, p. 1.

Plusieurs équipements ont été améliorés ou ajoutés en 93‑94 : salle d’archives, bandes mobiles, aiguiseuse à patins, photocopieur, congélateur supplémentaire, friteuse, asphaltage de la cour, etc. 1994, L’Oie blanche, Montmagny, 18 septembre, p. 16.

« À l’étranger, on traîne toujours notre fameux coffre à outils avec aussi notre machine à rivets, notre aiguiseur de patins et notre chauffe-gants. Je dois bien connaître les joueurs, car ils n’ont pas tous les mêmes besoins. Par exemple, les pugilistes ne peuvent pas se battre s’ils n’ont pas un protecteur buccal. Je dois donc m’assurer qu’ils l’ont avec eux » […]. 2013, L’Éclaireur progrès (site web), Saint-Georges, 27 décembre.

À la Coupe Spengler, en décembre 2013, alors qu’il portait les couleurs des Americans de Rochester, le hockeyeur de 24 ans avait été expulsé d’un match après s’en être pris à un rival de Genève-Servette. Il avait ensuite explosé en se rendant au vestiaire, se défoulant sur tout ce qui se trouvait sur son passage, de l’aiguiseuse à patins, aux bâtons, à la machine à café. 2016, Le Journal de Montréal (site web), sports (hockey), 19 février.

 (Variante). Rare Aiguiseur patins, aiguiseuse patins.

Rem.Relevé surtout dans les petites annonces.

Cordonnerie, piqueuse […], sableuse, trimeur, poliseuse [sic], moteur, aiguiseur patins. 1964, La Presse, Montréal, 7 avril, p. 38 (annonce).

Machinerie de cordonnerie, aiguiseur patins sur le long […]. 1972, La Presse, Montréal, 30 septembre, p. F9 (annonce).

Articles de sport […] aiguiseuse patins, caisse enregistreuse, comptoirs, etc. 1993, La Presse, Montréal, 7 août, p. F12 (annonce).

 Aiguiseur (de patins) n. Personne qui aiguise les lames de patins.

Rem.Le féminin aiguiseuse (de patins) n’a pas été relevé dans la documentation consultée.

Un aiguiseur de patins d’une des villes du pays disait qu’après avoir aiguisé les patins de toutes sortes et de toute « nationalité », il en était venu à la conclusion que le meilleur matériel se trouvait dans le « Starr », chose qu’il pouvait constater par le bruit de l’aiguisage sans avoir besoin de voir le patin que ce soit un « Starr » ou non. 1920, La Presse, Montréal, 10 décembre, p. 6 (annonce).

S. v. p. voulez-vous me donner l’adresse de l’aiguiseur de patins du Canadien et le prix pour chaque paire? 1927, Le Petit Journal, Montréal, 20 novembre, p. 22.

On l’appelle sous le surnom de « Mackenna ». Il fête cet hiver son vingtième anniversaire comme aiguiseur de patins au Colisée. Nous lui souhaitons donc de nombreuses autres années comme homme fidèle auprès des patineurs. 1959, Le Progrès du Golfe, Rimouski, 2 janvier, p. 6.

Le responsable [de l’aréna], à certaines heures, est souvent l’aiguiseur de patins. 2001, J.‑P. Gariépy, La Presse, Montréal, 19 mai, p. A19.

« Un bon aiguisage peut durer jusqu’à 30 heures. Avant les compétitions, ils [les patineurs] viennent en début de semaine, puis ils vont repartir la veille avec leurs patins. Ils vont patiner une heure avec, puis ils partent en compétition. » [Un] aiguiseur de patins […] regarde des patins qu’il vient d’aiguiser. 2019, Société Radio-Canada, ICI Radio-Canada (site web), sports (patinage artistique), 28 décembre.

 Fig.

En somme, d’ici les élections, Ottawa tente de jouer, dans le meilleur des scénarios, le rôle en retrait de l’aiguiseur de patins. Mais il ne voit pas d’intérêt à se hasarder sur la glace. 1994, Ch. Hébert, La Presse, Montréal, 7 mai, p. B4.

Histoire

De aiguiser et suff. -eur et -euse, qui forme des substantifs désignant à la fois un agent inanimé et la personne qui fait l’action du verbe, avec variation de genre (v. TLF, s.v. -eur).

1Depuis 1889 (Documents de la session du Parlement du Canada, vol. 22, no 15, section 49D, p. 150 : 2 aiguiseurs de crayon… 50 [cents]). Aiguiseur-crayon, depuis 1928. Aiguiseur « personne qui taille les crayons en pointe », depuis 1937. 2Aiguiseur (de patins) « appareil, instrument servant à aiguiser les lames des patins », depuis 1898 (L’Événement, Québec, 21 décembre, p. [4] (annonce)). Aiguiseur patin, depuis 1936 (La Presse, Montréal, 13 juin, p. 35 : aiguiseur patins). Aiguiseur (de patins) « personne qui aiguise les lames de patins », depuis 1920. Aiguiseur est employé en France en parlant des personnes pour désigner un ouvrier qui aiguise des couteaux ou des instruments métalliques (v. TLF, Littré et Robert (en ligne) 2023‑11).

Nouvelle entrée de la deuxième édition

Dernière révision : janvier 2024
Trésor de la langue française au Québec. (2024). Aiguiseur, aiguiseuse. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 13 juin 2024.
https://www.dhfq.org/article/aiguiseur-aiguiseuse