Recherche avancée

AIGUISER [eɡize]
v. tr.

I
1

Aiguiser (un crayon), le tailler en pointe.

SYN. tailler (surtout dans la langue soignée).

Rem.1. Le mot a également le sens de « rendre tranchant (un outil de métal) » (p. ex. dans aiguiser un couteau, une faux), comme en France (voir Histoire). 2. Cet emploi a parfois été critiqué au profit de tailler (un crayon) (voir Dagenais1‑2 et OQLF-Bur6 268; cette critique est cependant absente de OQLF-Bur7).

 affiler.

Petit instrument perfectionné pour aiguiser les crayons. Venant d’être reçu et à vendre […]. 1858, Le Courrier du Canada, Québec, 29 janvier, p. [3] (annonce).

[Une femme] peut aiguiser un crayon de mine, si vous lui donnez beaucoup de temps et beaucoup de crayons. 1889, Le Samedi, Montréal, 2 novembre, p. 3.

J’oubliais Eliézer, l’éteint Eliézer, l’éteint mari de l’incendiée Rébecca; celui à qui elle fait brosser l’ardoise, celui par qui elle fait aiguiser nos crayons, celui sur qui elle se fie pour que les pages de la partition tournent à temps quand elle s’installe au piano, au piano blond, châtain, roux et noir. 1966, R. Ducharme, L’avalée des avalés, p. 84.

Malgré le bourdonnement des voix, il me parut entendre un son bizarre : frottement, grignotement, grattement? je ne savais trop. Un élève aiguisait-il des crayons avec son canif? 1976, J. Brossard, Le sang du souvenir, p. 105.

Sonia passe une bonne partie de son temps à l’atelier, à tout vérifier, faire essayer et retoucher. Annie la suit pas à pas. Elle lui tient sa pelote d’épingles, lui aiguise son crayon, mais c’est beaucoup plus pour le moral qu’elle fait tout ça. 1993, S. Bourguignon, L’avaleur de sable, p. 195.

Il [un animateur] a toujours été ainsi, pince-sans-rire par excellence. […] Déjà à la petite école, dans sa ville de Sorel, il se plaisait à faire rire sans que rien n’y paraisse. D’autant plus lorsque l’avertissement du professeur tombait sur le premier garnement qui oserait rire, sous peine de réprimande. Ce moment où il enlevait une chaussure pour aller aiguiser son crayon, question de provoquer le fou rire des autres, en cachette. 1998, Le Nouvelliste, Trois-Rivières, 12 septembre, p. P3.

« C’est drôle, dit Annie. À l’école, la composition française, ce n’était pas mon fort! ». Et pourtant, pendant l’année scolaire, chaque semaine que le bon Dieu amène, Annie écrit… Elle aiguise son crayon, sort son dictionnaire et son attirail d’étampes et de collants pour répondre à des lettres adressées par les enfants. Des lettres souvent joyeuses, mais parfois tristes. Des lettres qui traduisent les chagrins, l’angoisse des enfants. 2001, Gh. Rheault, Le Soleil, Québec, 23 décembre, p. A7.

« Quand l’élève s’ennuie, il aiguise son crayon pour s’occuper et la mine se brise […]. Et vous savez, dans les pupitres, le crayon se perd, le crayon se casse, l’efface se casse. On perd beaucoup de choses dans un pupitre, aussi drôle que ça puisse paraître! » 2018, Société Radio-Canada, ICI Radio-Canada (site Web), jeunesse (parents), 20 août.

2

Fig. Aiguiser son crayon, ses crayons : se préparer au mieux à une activité, une épreuve difficile.

Aiguisez vos crayons!

 (Spécial., dans le domaine des affaires). Faire des calculs justes et précis, pour être compétitif, rentable, productif.

« […] We have work to do and loads to lift! » Vous avez entendu? Il ne reste plus aux députés qu’à ramasser leurs votes et aux journalistes à aiguiser leurs crayons! 1909, J. L. K.‑Laflamme, L’Action sociale, Québec, 19 avril, p. 2.

Les rédacteurs sportifs Albert, Larry, Horace, Xiste, Pete, Fergie et Billy sont à aiguiser leurs crayons pour l’été prochain [= la nouvelle saison de crosse]. 1919, Le Canada, Montréal, 5 mai, p. 2.

Pour les chefs et secrétaires des départements, ce sera en quelque sorte, les décharger d’une responsabilité et d’un travail absorbant, du fait qu’ils n’auront plus à préparer la liste des soumissionnaires dont copies étaient remises aux échevins, qui devront maintenant aiguiser leurs crayons pour faire eux-mêmes les calculs et se démêler dans un dédale de chiffres souvent compliqués. 1922, Le Soleil, Québec, 31 mai, p. 11.

Les remèdes à cette situation (des coûts de production moins élevés, des prix plus bas) ne sont pas seulement du ressort de M. Harris [ministre des Finances]. Les hommes d’affaires doivent aiguiser leurs crayons et les travailleurs cesser de faire tout ce qu’ils peuvent pour perdre leurs emplois. 1955, L’Événement-journal, Québec, 3 janvier, p. 2.

Comme les contrats du gouvernement […] se donnaient à « cost plus », plus on flânait plus on faisait de l’argent. […] C’était la même chose dans tous les chantiers canadiens, jusqu’au jour où les ministères reçurent instruction de procéder à des appels d’offres. Finie l’ère des vaches grasses. Il fallut aiguiser les crayons et resserrer les coûts. Mais allez donc changer du jour au lendemain des méthodes de travail profondément ancrées dans les habitudes et consignées dans des conventions collectives! 1989, G. Filion, Fais ce que peux, p. 313.

Durement touchés par la récession et sérieusement affectés par l’exode des consommateurs, les manufacturiers et les détaillants font des efforts pour être plus compétitifs. « Comme il y a une demande pour des produits de bonne qualité vendus à des prix plus bas, nous avons aiguisé nos crayons et nous sommes en mesure de donner aux consommateurs ce qu’ils veulent […]. Nos marges de profit sont beaucoup plus minces […]. » 1992, La Presse, Montréal, 7 octobre, cahier spécial : Magasinons chez nous, p. 7.

« Des conseillers sont en train d’aiguiser leur crayon. Ils doivent devenir plus efficients. S’ils avaient un bloc d’affaire de 100 M$ d’actif sous gestion, ils doivent le faire passer à 150 M$ pour générer le même revenu » […]. 2019, Finance et Investissement (site web), Montréal, dossiers (dossiers spéciaux; tendances FNB), 21 juin.

II
1

Aiguiser des patins, des skis : rendre tranchantes les lames de patins, les carres de skis, pour leur donner un meilleur mordant sur la glace, sur la neige.

Rem.Cet emploi n’est pas inconnu en France, mais on dit plutôt affûter des patins, des lames, des carres.

Prix spécial pour aiguiser et polir les patins […] Tous les patins sont aiguisés par notre nouveau procédé de roue hydraulique, d’après ce procédé on n’enlève pas le nickel ni la trempe aux patins. 1897, La Presse, Montréal, 4 décembre, p. 2 (annonce).

Pour clôturer la « Semaine scoute », la branche éclaireur tiendra ses Jeux d’hiver samedi le 26 février. Que chacun cire ses skis, répare son traîneau, aiguise ses patins et se prépare à des surprises […]. 1955, Le Droit, Ottawa, 16 février, p. 15.

Venez encourager l’équipe de ski alpin de l’Université Laval en faisant aiguiser les carres, réparer et farter la base de vos skis. 1985, Au fil des événements, Québec, 21 novembre, p. 19.

Le gérant d’équipement ne fait pas que remettre leur bâton aux joueurs, aiguiser leurs patins, réparer les bris, nettoyer le vestiaire et laver leur linge sale. C’est même lui qui remet aux joueurs leur allocation quotidienne de dépenses. 2001, Le Devoir, Montréal, 7 février, p. B6.

« Nous avons eu passablement de neige cet hiver […]. Cependant, nous avons affronté des températures extrêmes, de la pluie aux Fêtes et des froids de canard en janvier, qui ont affecté notre saison de ski. […] Nous étudions l’idée de donner des rabais aux skieurs les journées de grand froid par exemple ou de leur permettre de faire aiguiser leurs skis à rabais les jours où la neige est particulièrement dure » […]. 2004, La Tribune, Sherbrooke, 12 avril, p. A9.

L’aiguisage des patins est primordial. Si votre enfant joue plus de trois fois par semaine, n’hésitez pas à faire aiguiser ses patins chaque semaine, de préférence au même endroit et par un spécialiste digne de confiance. 2014, M. Brunet, Le petit guide du hockey mineur pour parents avertis, p. 45.

Que ce soit pour jouer une partie de hockey improvisée ou pour une sortie familiale, plusieurs ont fait aiguiser leurs patins cet hiver afin de renouer avec la joie de patiner à l’extérieur dans les parcs. Une activité hivernale qui ne se démode pas […]. 2021, Société Radio-Canada, ICI Radio-Canada (site web), info (art de vivre; sports et loisirs), 26 février.

 (Dérivés).

 Aiguisage n. m. Action d’aiguiser (des patins, des skis).

Nous posons Gratis les Patins sur Chaussures, Aiguisage de Patins fait par nos Experts. 1908, La Presse, Montréal, 2 décembre, p. 3 (annonce).

Mais à deux pas, la boutique de ski, ouverte il y a deux ans, est digne des stations internationales : grand magasin, comptoir de réparation et d’aiguisage, et centre de location (750 paires de skis). 1992, L’Actualité, vol 17, no 3, p. 65.

« C’est la cinquième fois que je termine au troisième rang depuis que je skie chez les seniors, aux championnats canadiens. J’ai hâte de gagner. Ce matin, dans la première manche j’ai fait une gaffe et ça m’a coûté du temps. Je n’ai pas bien analysé la neige pour mon aiguisage de skis. » 2004, Le Soleil, Québec, 23 mars 2004, p. S8.

Pour tous ceux et toutes celles qui ont déjà donné plusieurs coups de patins, veulent patiner avant la fin de la saison et ont besoin d’un bon aiguisage, quelques ressources offrent ce service. 2021, Monquartier (site Web), Québec, sport (dossier COVID-19), 19 février.

 Aiguise-patins  n. m. Appareil, instrument servant à aiguiser les lames de patins.

 aiguiseur (sens 2).

Aiguise-patins [/] Économisez plusieurs dollars en aiguisant vous-mêmes vos patins avec cet aiguiseur. Dure plusieurs saisons. Quantité limitée. 1945, Le Soleil, Québec, 12 mars, p. 12 (annonce).

La dernière née des entreprises cries, Technologies Exact, installe des aiguise-patins automatiques dans les patinoires couvertes (arénas) du Québec. 1987, Rencontre, vol. 8, no 4, p. 15.

2

Fig. Aiguiser ses patins, ses skis : se préparer au mieux à une activité, une épreuve difficile (voir sens I.2).

Terry Browne, 32 ans, sapeur-pompier de Détroit, est le détenteur du record mondial suivant : en 1953, il réussit à sauter en patins par-dessus quinze barils, ce qui représente une distance de 28 pieds 3 pouces. Vous demanderez à vos bons amis d’aiguiser leurs patins pour essayer de faire mieux! Quel boulot! 1954, Le Samedi, 65e année, no 41, p. 23.

Le rédacteur sportif du « Petit Journal » […] aiguise ses patins pour un prochain départ. Il veut aller faire un petit tour à La Havane à la fin du mois. 1956, Photo-journal, Montréal, 21 avril, p. 4.

Il faut cependant dire que l’administration actuelle sait encore assez bien aiguiser ses patins, pour réussir à faire adopter le dernier règlement d’emprunt ($100,000) voilà à notre avis une des raisons pour laquelle il nous faut surveiller ces « administrateurs ». 1970, Le Nouvelliste, Trois-Rivières, 14 mai, p. 6.

Dans les circonstances, [le politicien] ferait bien de s’expliquer et d’aiguiser ses patins s’il tient à conserver la faveur de 50 % de l’électorat des neuf provinces anglophones où les libéraux ne recueilleraient plus que 30 % des suffrages. 1979, V. Audy, La Voix de l’Est, Granby, 12 janvier, p. 4.

La gestion n’intéresse pas grand monde et continue de glisser. Les pétrolières qui ont été poussées à la hausse […] font face à une trop forte résistance pour s’emballer. Désolé, ce n’est pas encore le temps d’acheter. Vendez où ça sent mauvais, ensuite nettoyez vos bâtons de golf et faites aiguiser vos skis pour la descente. 1994, M. Carignan, Le Devoir, Montréal, 3 novembre, p. B3.

Après avoir convié tout le Québec à son célèbre chalet de pêche, Martin a rapidement troqué sa forêt pour les planches du Bordel comédie club. C’est là que Martin a aiguisé ses patins au grand plaisir de tous ses fans. Toujours aussi vite d’esprit, toujours prêt à attaquer les sujets les plus délicats, [l’humoriste] est toujours là pour nous surprendre. 2019, Sh. Noel, Info-Culture.biz (site Web), 10 avril.

Histoire

I1Depuis 1858. Héritage de France; cet emploi a été relevé en français des XVIIe et XVIIIe s. (v. Richelet 1680, s.v. éguiser, et Académie 1694 et 1798, s.v. crayon). Il s’explique par le fait que le verbe français aiguiser pouvait se dire autrefois aussi bien en parlant d’un objet de bois que d’un objet de métal, comme en font foi quelques relevés entre le XVe s. et le milieu du XIXe s. (aiguiser un crayon, un pieu, un bâton, une flèche; v. p. ex. GodCompl, s.v. aiguisier, Richelet 1680, s.v. éguiser et pieu, Laveaux 1820 et Larousse 1866). 2Depuis 1909. Calque de l’anglais nord-américain to sharpen (up) one’s pencil(s), qui a le sens de « to prepare to work; to revise or improve one's work » (OED (en ligne) 2023‑10, s.v. sharpen), relevé en anglais américain depuis au moins la fin du XIXe s. (v. p. ex. The National Tribune, Washington (district de Columbia), 15 avril 1886, p. 7 : The political mathematicians of both parties have sharpened their pencils and are figuring out the chances for securing control of the House in the 50th Congress.), même si OED (en ligne) 2023‑10 donne 1957 comme date de première attestation de l’expression (ibid.).

II1Depuis 1866 (Le Pays, Montréal, 7 décembre, p. [3] (annonce) : On remonte et aiguise les patins chez F. Warren […]). Dans cet emploi, le mot n’est sans doute pas inconnu en France : cp. aiguisage (des patins), qu’on y relève dans des ouvrages spécialisés (v. p. ex. D. Gailhaguet et J. Marquet, Les secrets du patinage, 1980, p. 2). Aiguisage, depuis 1908. Aiguise-patins, depuis 1945. 2Depuis 1954. 

 aiguisé, aiguisée; aiguise-crayon; aiguise-couteau; aiguiseur, aiguiseuse; aiguisoir.

Dernière révision : janvier 2024
Trésor de la langue française au Québec. (2024). Aiguiser. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 20 février 2024.
https://www.dhfq.org/article/aiguiser